Rhona Smith : Pas de rencontre avec Kem Sokha

La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les droits de l’homme au Cambodge, Rhona Smith, s’est vu à nouveau refuser la permission de rencontrer et de s’entretenir avec le leader de l’opposition politique en détention, Kem Sokha.

La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les droits de l'homme au Cambodge, Rhona Smith
La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les droits de l’homme au Cambodge, Rhona Smith

«J’ai cherché à rendre visite à Kem Sokha, mais l’autorisation a été refusée une nouvelle fois», a déclaré Mme Smith au service Khmer de RFA dans un courrier électronique. Elle s’était déjà vu refuser l’accès à Kem Sokha lors de sa précédente visite en novembre, peu après le transfert de l’opposant en résidence surveillée. À l’époque, elle avait demandé aux tribunaux d’abandonner les poursuites pour trahison à l’encontre de Kem Sokha. Elle avait également préconisé des procédures de procès plus rapides.

Chin Malin, porte-parole du ministère cambodgien de la justice, soutient la décision.”Il est normal que le juge d’instruction refuse de telles demandes car Kem Sokha est placé sous surveillance judiciaire et ne peut voyager ni rencontrer certaines personnes”, a-t-il déclaré.

Kem Sokha est placé en résidence surveillée à Phnom Penh après avoir été libéré de prison le 10 septembre 2018, un an après son arrestation pour des accusations de trahison. La libération de l’ancien président du CNRP de sa détention préventive implique qu’il doit rester autour de son domicile, ne peut pas rencontrer les responsables du CNRP ni les étrangers, et ne peut pas prendre la parole en public ni organiser de rassemblements ou exercer des activités politiques.

Il risque toujours jusqu’à 30 ans de prison s’il est reconnu coupable de trahison.

Pheng Heng, avocat de Kem Sokha, a déclaré :  «Je ne vois pas pourquoi Rhona Smith s’était vu refuser l’autorisation de rencontrer Kem Sokha alors qu’elle a déposé sa demande auprès du juge d’instruction compétent.»

Avec RFA Khmer

Tags:
Haut de page