Premier ministre : 17 points pour réformer l’économie et stimuler la croissance

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a annoncé son intention de réformer l’économie du pays à grande échelle avec une stratégie en 17 points, visant à stimuler la croissance et à économiser environ 400 millions de dollars par an pour le secteur privé.

Forum Gouvernement - Secteur privé
Le Premier ministre Hun Sen lors du tout récent forum sur le secteur public et privé

 

Stratégie

La stratégie comprend une série d’initiatives vers les entreprises privées, notamment la réduction des coûts liés aux transports, aux services portuaires et à l’électricité, ainsi que la réforme de la gestion des chemins de fer. Il prévoit également de réduire le nombre de jours fériés nationaux, d’introduire des incitations financières ainsi que de promouvoir et de mettre en œuvre des amendements à la loi sur l’investissement et à la loi sur les zones économiques spéciales.

Précautions vis-à-vis de l’UE

Lors du tout récent forum sur le secteur public et privé, le Premier ministre Hun Sen a déclaré que ces réformes contribueraient à accroître la compétitivité des produits d’exportation si l’Union européenne (UE) décidait de supprimer ses arrangements commerciaux préférentiels dans le cadre du programme Tout sauf les armes (TSA). .

En février 2019, l’UE a officiellement annoncé qu’elle entamerait le processus d’examen du retrait du Cambodge du régime TSA au motif que le Cambodge avait violé ses conditions. Ce processus aura lieu au cours des 12 prochains mois. Cela inquiète fortement les entreprises opérant au Cambodge, en particulier dans le secteur du textile.

Forum Gouvernement - Secteur privé
Forum Gouvernement – Secteur privé

Electricité

Concernant la grave pénurie d’électricité au Cambodge, le Premier ministre Hun Sen a annoncé son intention de fractionner différents types de prix de l’électricité pour les utilisateurs, réduisant ainsi environ 0,02 USD par kWh pour les industries à forte valeur d’investissement.

Dans le même temps, le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Cambodge, Lim Heng, a déclaré que le secteur privé cambodgien demandait depuis longtemps à son gouvernement de mettre en œuvre les réformes susmentionnées afin de réduire les coûts de production. Il a affirmé que ces efforts du gouvernement cambodgien pour réformer l’économie contribueraient à renforcer le secteur privé, et auraient des répercussions bénéfiques sur le secteur de l’emploi.

Haut de page