Gouvernement : Barrage hydroélectrique et deux centrales solaires à l’ordre du jour

Un barrage hydroélectrique supplémentaire et deux autres centrales solaires seront construits pour mieux répondre à la demande en électricité du pays.

La centrale hydroélectrique Lower-Sésan 2. Photographie AKP
La centrale hydroélectrique Lower-Sésan 2. Photographie AKP

Ces projets énergétiques figuraient à l’ordre du jour de la réunion du dernier Conseil des ministres tenue au Palais de la Paix, à Phnom Penh. Les détails concernant ces projets n’ont pas encore été dévoilés. Mais, selon l’ordre du jour, un barrage hydroélectrique de 80 mégawatts et une centrale solaire de 60 mégawatts seraient construits dans la province de Pursat et une autre centrale solaire de 60 mégawatts dans la province de Kampong Chhnang.

Le Cambodge, en particulier Phnom Penh, fait actuellement face à une pénurie d’électricité de 400 mégawatts, alors que certains barrages hydroélectriques, la principale source d’énergie du pays, ne peuvent pas fonctionner correctement à cause de la sécheresse.

D’après le ministère des Mines et de l’Energie, le Cambodge dispose actuellement de trois grandes sources d’électricité : les centrales hydroélectriques (1.329 mégawatts), les centrales au charbon (538 mégawatts) et les centrales solaires  (64,77 mégawatts). Le pays a consommé 2.650 mégawatts d’électricité en 2018, soit une augmentation d’environ 15% par rapport à 2017.

Par C. Nika – AKP Phnom Penh, avril 2019 —

Haut de page