Forum BRI – Coopération : La Chine réaffirme sa position de partenaire privilégié du Cambodge

Partenaire privilégié

Wang Huning, membre du Comité permanent du Politburo du Parti Communiste Chinois , a affirmé que le gouvernement chinois aiderait le Cambodge à résoudre ses difficultés. La position chinoise a été réaffirmée, sans surprise, lors d’une rencontre hier à Pékin, avec  le Premier ministre du Royaume du Cambodge, en marge du 2e Forum de “la Ceinture et la Route” .

Forum BRI - Coopération : La Chine réaffirme la poursuite de son soutien au Cambodge
Forum BRI – Coopération : La Chine réaffirme la poursuite de son soutien au Cambodge

TSA

Wang Huning a confirmé à Samdech Techo Hun Sen que le gouvernement chinois avait étudié les éventuelles conséquences sur le Cambodge dues au retrait du système de préférence “Tous sauf les armes (TSA)” de l’Union européenne. Pour lui, il n’y aura pas d’impact sérieux. La Chine trouvera différents moyens d’aider le Cambodge, a-t-il ajouté.

Wang Huning a souligné à nouveau que le chef du gouvernement royal cambodgien reste un “ami d’acier” de la Chine et de son peuple, et qu’il prête en permanence une attention toute particulière aux intérêts fondamentaux du Cambodge et de la Chine. Il a aussi félicité le chef du gouvernement royal pour l’obtention du titre de “Professeur honoraire en relations internationales” de l’Université de Pékin.

Dans sa réponse, Samdech Techo Hun Sen a déclaré fortement apprécier le succès du 2e Forum de “la Ceinture et la Route” pour la coopération internationale, notant que l’initiative “la Ceinture et la Route” du président chinois, Xi Jinping, est devenu l’objectif commun de tous les pays participant au forum.

Soutien pour les nouvelles routes de la soie

Dès le début, a affirmé le Premier ministre, le Cambodge a pleinement et fermement soutenu cette initiative et le Royaume en a beaucoup bénéficié.

Sur la coopération économique, Samdech Techo Hun Sèn a rappelé qu’il souhaite voir les entreprises chinoises poursuivre leurs investissements au Cambodge. Il a demandé au gouvernement chinois d’encourager les hommes d’affaires chinois à investir au Cambodge. S.E. Hun Sen a mis l’accent sur le programme de réforme du gouvernement royal visant à améliorer l’atmosphère d’investissement, et sur la politique d’encouragement des investisseurs étrangers. Le premier ministre a également suggéré à la partie chinoise d’ouvrir davantage son marché aux produits cambodgiens, en particulier les produits agricoles.

Il existe actuellement plus de 1.000 usines au Cambodge, dont 700 appartiennent à des investisseurs chinois.

Sihanoukville

En outre, lors d’une autre rencontre avec le Premier ministre H.E. Li Keqiang, S.E. Hun Sen cambodgien a sollicité l’aide de la Chine dans la province de Preah Sihanouk, notamment dans les domaines de la gestion des eaux usées, du réseau de l’eau potable et du développement rural, afin de faire de Preah Sihanouk une province modèle de la mise en œuvre de l’initiative «One Belt, One Road».

Pour sa part, H.E. Li Keqiang a souligné la volonté claire du gouvernement chinois d’aider le Cambodge. Il  s’est engagé à convaincre les entreprises chinoises d’accroître leurs chaînes de production dans le Royaume. Les relations solides entre le Cambodge et la Chine ne vont pas rompre, et cette dernière l’aidera dans tous les domaines, a-t-il souligné.

À l’issue de leur entretien, les deux dirigeants ont assisté à la cérémonie de signature de plusieurs accords de coopération dans les domaines de l’investissement, des affaires douanières, des exportations de riz, et de l’établissement d’une communauté de destin partagé entre le Cambodge et la Chine..:

Accords

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen et Li Keqiang, Premier ministre du Conseil des Affaires d’Etat de la République populaire de Chine, ont donc présidé dimanche la cérémonie de signature de six accords:

1. Mémorandum d’accord sur les principaux projets de coopération en matière de capacité de productivité et d’investissement
2. Protocole d’accord sur le soutien mutuel en matière fiscale
3. Mémorandum d’accord sur la coopération en matière d’exportation de 400 000 tonnes de riz cambodgien vers la Chine
4. Mémorandum d’accord sur la coopération entre la stratégie rectangulaire et l’initiative Ceintures et routes
5. Plans d’action sur la communauté de l’avenir partagé entre le Cambodge et la Chine
6. Accord de coopération économique et technique dans le cadre de subventions

Le 27 avril, le Cambodge et la Chine ont également signé trois accords, à savoir :

1. Mémorandum d’accord sur l’accord-cadre de financement entre la Banque de Chine (Hong Kong) Limited et la Canadia Bank Plc.

2. Mémorandum d’accord entre le Ministère de l’économie et des finances du Royaume du Cambodge et la Banque de Chine sur la promotion du financement de la production, de la passation des marchés, de la transformation et de l’exportation de produits agricoles cambodgiens.

3. Mémorandum d’accord sur la coopération touristique 2019-2021 entre le ministère du Tourisme du Royaume du Cambodge et la Bank of China Limited.

Avec Chim Nary & C. Nika – AKP

Haut de page