Enquête – CDRI : 70 % des Cambodgiens estiment que le pays est sur la ”bonne voie”

Le Cambodia Development Resource Institute (CDRI) a publié la semaine dernière son enquête sur les jeunes générations et les générations plus âgées. Le document est intitulé : Vues sur les relations générationnelles et les principaux problèmes sociaux et politiques”.

70 % des Cambodgiens estimeraient que le pays est sur la ''bonne voie''
70 % des Cambodgiens estimeraient que le pays est sur la ”bonne voie”. Photographie Christophe Gargiulo

Enquête

L’enquête a été menée auprès des habitants de cinq provinces : Battambang, Kampot, Stung Treng, Svay Rieng, Kampong Cham et Phnom Penh. Elle s’est déroulée d’octobre 2017 à janvier 2018. L’équipe de recherche a mené des entretiens avec 1 600 habitants de 101 villages. Le rapport a été publié en mars dernier. L’initiative visait à collecter et analyser les opinions de la nouvelle génération cambodgienne et ses implications pour la société, la politique et l’avenir.

Résultats

Les personnes interrogées ont déclaré que l’accès aux soins de santé reste une grande priorité, suivi de l’économie et des emplois, de l’environnement, de la pauvreté et des paysans sans terre.

70 % des jeunes et 72% des adultes conviennent que le pays est sur la bonne voie. La satisfaction à l’égard de l’orientation du pays est plus forte chez les ruraux (74%) que chez les citadins (64%).  En ce qui concerne le bien-être économique, une grande majorité des Cambodgiens (87%) pense bénéficier d’une meilleure aisance financière qu’il y a cinq ans, indique le rapport. Les points de vue sur les perspectives du pays sont similaires, les habitants des zones rurales et urbaines sont tout aussi optimistes quant à l’avenir du pays.

La grande majorité des Cambodgiens (99%) affirme qu’ils considérent comme un devoir civique de voter aux élections. La majorité estime que le vote est important pour l’avenir du pays. Mais, quand il s’agit de prendre des décisions, la famille est identifiée comme le facteur le plus influent dans l’orientation des opinions politiques, suivie des hommes politiques et des médias.

Plus de la moitié des répondants (59%) approuve les résultats obtenus par le gouvernement en matière de maintien de la stabilité politique. Toutefois, plus de 60% déclarent ne pas être satisfaits des résultats obtenus en matière d’aide aux pauvres et de création d’emplois.

Recommandations

Le document suggère plusieurs recommandations pour les problèmes émergents, telles que l’extension de la couverture du Fonds national de sécurité sociale pour les jeunes du secteur informel et le développement de plates-formes politiques spécifiques et de moyens de renforcement des capacités des jeunes en matière d’éducation, de formation professionnelle, de logement, de santé et d’environnement.

Les recommandations incluent également une étroite collaboration avec les ONG et les organisations de jeunesse, un soutien accru du gouvernement aux pauvres et la création d’emplois décents pour les jeunes.

 

Haut de page