Eau potable : Extension d’une station de traitement d’eau à Kampot

L’extension d’une station de traitement d’eau à Kampot financée par le Japon, sera inaugurée ce mardi 2 avril 2019 par le Premier Ministre Hun Sen. La station en question est l’usine Kampot Water Works. Le projet est situé dans le village de Ou Po, commune de Kampong.

Cette extension est subventionnée à hauteur de 26 million de dollars US par l’intermédiaire de l’Agence Japonaise de coopération internationale. Ce projet qui avait débuté en 2016 sera officiellement opérationnel lors de l’inauguration.

Extension d’une station de traitement d’eau à Kampot
Extension d’une station de traitement d’eau à Kampot

Augmentation de la production

M. Ty Kean, le directeur de Kampot Water Works, affirme que l’usine sera désormais capable de fournir 7 500 mètres cubes par jour. Les conduits de réseaux ont été agrandis de 88,9 km. Leur objectif ? Fournir de l’eau à des milliers de personnes vivant aux alentours, en effet, plus de 13 135 familles vivent près de l’usine. Avec ce projet d’extension, M. Kean déclare pouvoir couvrir les besoins de la province à  environ 67%, il espère arriver à 93% en 2023.

Technologie Japonaise

L’usine de Kampot Water Works utilise la technologie japonaise afin de mesurer et surveiller l’approvisionnement en eau dans la rivière de Toek Chhou ainsi que pour surveiller la pression de l’eau.

Forte demande

Plus de 2000 familles ont demandé à acheter de l’eau Kampot Water Works. Cependant celle-ci a un coût.  Le coût de la connexion au réseau est de 100$ et le prix d’installation est d’environ 13$. Pour la suite, le prix dépend de la consommation d’eau du client. Avant l’extension de Kampot Water Works, Kampot et les alentours étaient souvent confrontés à des pénuries d’eau due au fait que l’usine n’en produisait pas suffisamment.  Avec ce projet, M. Kean espère réduire ces pénuries, gardant en tête toutefois qu’il est pour l’instant impossible de les éviter totalement.

Par Eva Marcadé

Haut de page