Diplomatie : Réaction de l’Ambassade de Chine contre l’Ambassade américaine à propos des échanges commerciaux

L’Ambassade de Chine au Cambodge a rendu public une déclaration en réponse à l’Ambassade des Etats-Unis au sujet des relations commerciales entre le Cambodge et les deux pays.

Réaction de l'Ambassade de Chine contre l'Ambassade américaine à propos des échanges commerciaux
L’Ambassade de Chine réagit contre l’Ambassade américaine à propos des échanges commerciaux

“[…] Les Etats-Unis tentent de provoquer à nouveau une polémique avec la question du déficit commercial. Il est de bon sens que, dans un monde globalisé, les activités commerciales vont bien au-delà des échanges bilatéraux”, indique la déclaration de l’Ambassade de Chine sur sa page Facebook samedi soir.

Le Cambodge importe de grandes quantités de matières premières et de machines chinoises pour l’industrie de la confection. Les produits finis sont exportés dans le monde entier, y compris vers les Etats-Unis et l’Union européenne, souligne la déclaration chinoise.

“En outre, les relations entre Etats ne concernent pas uniquement le commerce. Il est intéressant de noter que la Chine a construit 31 autoroutes et huit ponts pour le Cambodge avec une longueur totale de plus de 3.000 km. Qu’ont fait les USA pour le Cambodge dans ce domaine ? La Chine a aidé le Cambodge dans la construction de toutes les centrales hydroélectriques (avec 80% de la capacité de production d’électricité installée au Cambodge). Quid des Etats-Unis ? “, ajoute le post.

Vendredi, dans un post Facebook, l’Ambassade américaine à Phnom Penh a montré un diagramme du commerce Cambodge-Chine et Cambodge-Etats-Unis en 2017, avec le commentaire suivant : “La Chine est le principal partenaire commercial du Cambodge, mais cette relation est fortement en faveur de la Chine. Environ 87% des échanges sont des importations chinoises, qui ne soutiennent pas l’emploi ni l’industrie comme les relations commerciales entre le Cambodge et les Etats-Unis ou l’Union européenne. C’est ainsi que le Cambodge est passé d’une approche économique plus équilibrée et diversifiée à une approche plus dépendante de la Chine.”

Avec C. Nika – AKP Phnom Penh, avril 2019 —

Haut de page