Travail : Premières actions contre les briqueteries employant des mineurs

Le ministère prend des mesures contre une briqueterie pour avoir employé un mineur…

Le ministère du Travail a pris des mesures contre une briqueterie dans la province de Kandal après qu’une enfant de neuf ans ait perdu son bras alors qu’elle manipulait une machine-outil.

Briqueterie au Cambodge Photographie Tee La Rosa
Briqueterie au Cambodge. Photographie Tee La Rosa (cc)

Dans sa déclaration, le ministère du Travail indique que des responsables du département de l’inspection, de la Caisse nationale de sécurité sociale et les autorités de la province ont été déployés pour inspecter le site de l’accident. Il précise également que des mesures seront prises à l’encontre des responsables de l’usine.

«Nous avons condamné la briqueterie à une amende en vertu de l’article 369 de la loi sur le travail. Nous avons aussi déposé une plainte contre son propriétaire pour avoir eu recours au travail des enfants», indique le communiqué.

Le document ajoute que, “Le ministère tient à rappeler aux entreprises du secteur qu’elles doivent se conformer à une directive datant de décembre 2007 concernant les conditions de travail et le niveau de vie dans les briqueteries…employer un enfant de moins de 12 ans est illégal…”.

Les responsables de la Caisse nationale de sécurité sociale ont déclaré à la presse locale avoir aidé la victime en fournissant un traitement médical. La rééducation de l’enfant sera également prise en charge.

Le travail des enfants dans ce secteur soulève depuis longtemps, et à juste titre, l’indignation. Il y a quelques mois, le problème a largement été évoqué dans la presse française et internationale.

Haut de page