Travail : Le paiement de l’ancienneté suspendu jusqu’en 2021

Le ministère du Travail a décidé vendredi de suspendre les paiements d’indemnités d’ancienneté jusqu’en décembre 2021.

Usine au Cambodge
Usine au Cambodge. Photographie UN Women (cc)

En 2018, le gouvernement a publié la directive 443 sur les indemnités d’ancienneté. Le Prakas 443 stipule que le personnel de toutes les entreprises puisse percevoir des primes d’ancienneté – équivalant à un demi-mois de salaire chaque année – et applique les conditions de manière rétroactive, en demandant aux entreprises de rémunérer leurs employés pour chaque année de travail.

Cette directive avait suscité alors quelques inquiétudes dans le secteur privé.

Ce report ne concerne pas les travailleurs des usines de confection et de textile. Dans un communiqué, le ministre du Travail, Ith Samheng, a déclaré que son ministère informait les propriétaires d’entreprises de cette décision.

Les employeurs qui licencient leurs employés pour faute grave, ou départ à la retraite doivent toujours verser des indemnités aux travailleurs. Pour ceux qui ont démissionné ou ont été licenciés avant 2019, l’indemnisation ne s’applique pas.

Le porte-parole du ministère du Travail, Heng Sour, a déclaré à la presse locale que la décision avait été prise afin de protéger les secteurs du vêtement et du textile.

Far Sally, président de la Coalition nationale des syndicats, a déclaré que cette décision était déraisonnable. Pour elle,  les employés devraient recevoir leur indemnité chaque année car cela affectera les moyens de subsistance des travailleurs.

Haut de page