Spécial – Cambodia Digital 2019 (3) : Paiement digital, coworking et formation

Le salon digital Cambodia, basé sur les nouvelles technologies, a eu lieu ce weekend, du 15 au 17 mars au Centre de Conférences de Koh Pich. Cet événement regroupait une plus d’une centaine d’entreprises et autant de startup. Pour Cambodge Mag, Eva Marcadé est allée rencontrer quelques exposants afin qu’ils nous en disent un peu plus à propos de leur entreprise

Clik

Clik est une startup spécialisée dans le  paiement digital.  Elle sera opérationnelle dans quelques mois. Nicolas Olivry, chef des opérations commerciales, explique :  ”Ce portefeuille électronique se différencie des autres versions déjà nombreuses Il fournit un logiciel, directement inclus dans l’application. Cela permet aux  commerçants de collecter les paiements à travers leur téléphone mobile.  Ils n’ont donc pas besoin de terminaux de paiement,  seulement d’un petit boitier qui permet de prendre les cartes de crédit, en toute sécurité.

Nicolas Olivry
Nicolas Olivry, chef des opérations commerciales chez Clik

D’après Nicolas Olivry, le point fort de cette application pour les entreprises réside en la possibilité pour un utilisateur de Clik, d’avoir accès à un site internet sur lequel ils pourront mesurer les tendances concernant leurs clients. Ces informations sont principalement démographiques (âge du consommateur, origine, fréquence d’achat dans le magasin..) ce qui permet aux entreprises d’avoir une analyse claire sur leur consommateurs.

M. Olivry précise qu’aujourd’hui, Clik est la seule entreprise à proposer ce service. Elle propose aussi tout un système de services intégrés dans l’application. Par exemple :  des messages ciblés vers la clientèle, et des formes de promotion originales (cashback) permettant de fidéliser les clients.

Mais l’application n’est pas seulement destinée aux entreprises, les consommateurs aussi peuvent l’utiliser. Elle propose tout un panel de services tel la possibilité de pouvoir retirer de l’argent chez des commerçants affiliés Clik. L’application permet également, entre autres,  d’effectuer des transferts.

Digital Cambodia 2019 est pour Clik l’occasion de se faire connaitre quelques mois avant son arrivée sur le marché.

Clik

The desk

The desk est un espace de travail collectif à destination des entrepreneurs, free lances, groupes ou individuels.

L'esprit communautaire avec The Desk
L’esprit communautaire avec The Desk

Les formules proposées permettent de choisir d’utiliser soit un bureau individuel, soit un bureau collectif. The desk n’est pas seulement un espace de travail collectif mais aussi une communauté qui organise des événements, ateliers, colloques et conférences. Selon Vou Vourch Sou, responsable de l’entreprise, ”l’esprit communautaire prévaut chez nos clients,  ils communiquent entre eux, s’entraident, et se motivent pour aller plus loin”. Elle ajoute que ”la productivité est, je pense, bien meilleure dans cet esprit, et cela favorise les performances, mais aussi le partage des connaissances”.

The desk se veut un concept un peu différent fait pour aider les jeunes entrepreneurs à être performants en évoluant dans un environnement favorisant surtout l’esprit communautaire.

The desk

Passerelles numériques

Passerelles numériques est un centre de formation qui a vu le jour en 2005, à Phnom Penh. Le centre propose essentiellement des formations en informatique.

Pour la sélection des futurs étudiants, les équipes de Passerelles numériques visitent 10 à 20 provinces au début de l’année scolaire et sélectionnent 100 jeunes au profil intéressant et montrant une certaine motivation. Passerelles numériques s’engage à sélectionner au moins 50% de jeunes femmes. La priorité est aussi donnée aux jeunes les plus démunis.

Passerelles numériques - Photographie fournie
Passerelles numériques – Photographie fournie

La formation dispensée s’étale sur deux années. Passerelles numériques subvient aussi aux besoins quotidiens de ses étudiants : ils sont logés, disposent de matériel scolaire, d’une assurance maladie et reçoivent même une allocation mensuelle pour leurs petits frais.

Ce centre de formation fournit donc aux jeunes les plus défavorisés une alternative pour réussir dans un secteur très demandeur. D’ailleurs,  bon nombre de leurs anciens élèves occupent des postes bien rémunérés.

Passerelles numériques

Par Eva Marcadé

Haut de page