Siem Reap : Négociations sur le partenariat économique régional

Les ministres du commerce de 16 pays de la région Asie-Pacifique, notamment du Japon, de la Chine et de l’ASEAN, se sont réunis ce weekend au Cambodge pour des négociations sur le partenariat économique régional.

Siem Reap : Négociations sur le partenariat économique régional
Siem Reap : Négociations sur le partenariat économique régional

La réunion ministérielle a débuté samedi dans la ville de Siem Reap.

Le Premier ministre Hun Sen a déclaré avant la réunion que les négociations pourraient être difficiles. Il a souligné l’importance du libre commerce multilatéral face aux mesures de protectionnisme en cours aux États-Unis et dans d’autres pays. Il a également mis l’accent sur l’importance de l’initiative du Partenariat économique global régional pour transformer l’économie asiatique en un pôle économique clé.

Négociations sur le partenariat économique régional

Le Premier ministre a souligné les changements géopolitiques  et économiques, ainsi que l’importance de l’initiative du RCEP visant à transformer l’économie asiatique en un pôle économique central susceptible de contrer le protectionnisme et les effets négatifs de la guerre commerciale.

Lors des précédentes séries de négociations, les ministres n’avaient pas abouti à un accord, l’Inde demeurant réticente à abolir tous les droits de douane de crainte d’une augmentation des importations en provenance de Chine et d’ailleurs.

Ils ont renoncé à leur objectif initial de parvenir à un large accord sur les réductions tarifaires d’ici la fin de l’année dernière. Ils ont maintenant l’intention de le faire cette année.

La délégation japonaise dirigée par le ministre du Commerce, Hiroshige Seko, espère faire avancer les négociations sur des questions moins controversées, telles que les règles sur les services financiers.

Quant à l’Inde et la Thaïlande, elles pourraient rester prudentes à la lumière de leurs prochaines élections et de leurs effets possibles sur les industries nationales.

Avec AKP Phnom Penh, mars 2019 —

Haut de page