Semaine Française de Siem Reap:  Acte II, un deuxième jour sous le signe de la femme

Les avis étaient unanimes : la journée du 7 mars, qui marquait l’ouverture de cette seconde édition de la Semaine Française, aura été une réussite. Et ce deuxième jour ne fut pas en reste, attirant plusieurs centaines de personnes aux profils variés.

Acte II, plusieurs centaines de visiteurs
Acte II, plusieurs centaines de visiteurs

Car si l’événement célèbre la culture et le savoir-faire français, le public visé est loin de se limiter aux seuls ressortissants d’une communauté qui avoisine à Siem Reap les 2 500 personnes. Amoureux de la France, francophones, touristes, étudiants ou simples curieux ont déambulé dans le village, découvrant l’étendue des activités proposées par les entreprises qui y tiennent un stand.

Verre de l'amitié
Verre de l’amitié

Si certaines ont fait le trajet depuis Phnom Penh, la majorité d’entre elles est installée à Siem Reap, témoignant ainsi du dynamisme qui règne dans une ville en plein essor. C’est à ce dynamisme, mais aussi à la créativité et à l’ouverture de cette communauté française que Madame Eva Nguyen Binh a tenu à rendre hommage lors d’un verre de l’amitié organisé en l’honneur des 70 exposants.

Cinq intervenantes d’exception pour la Journée Internationale de la Femme
Cinq intervenantes d’exception pour la Journée Internationale de la Femme

Journée internationale des droits des femmes

Pour cette Journée internationale des femmes, les organisateurs ont invité cinq intervenantes d’exception à monter sur scène afin de partager leurs expériences et leurs conseils auprès du public. La célèbre actrice Dy Saveth, Sœur Denise, impliquée dans les opérations de déminage, la top-modèle Kouy Chandanich, la journaliste Socheata Chen ainsi que Pisey Khim, directrice du Centre de ressources pour les femmes de Siem Reap, ont apporté un message d’espoir et d’encouragement auprès des nombreuses femmes venues assister à la rencontre.

« Cambodge me voici ! » créée et présentée par Jean-Baptiste Phou
« Cambodge me voici ! » créée et présentée par Jean-Baptiste Phou

La projection de la pièce de théâtre « Cambodge me voici ! » créée et présentée par Jean-Baptiste Phou a clôturé cette soirée. Abordant des thèmes tels que la quête d’identité, le poids du passé et l’intégration, la rencontre de quatre femmes Cambodgiennes dans un consulat parisien donne lieu à des scènes où l’émotion n’est jamais loin du rire.

Prélude à deux journées très denses

Le weekend de la Semaine Française s’est annoncé intense avec un expert de la biodiversité proposant une conférence sur les abeilles du Cambodge, la projection du film « Les demoiselles de Rochefort », des extraits du spectacle Medha emmené par le collectif Cambodian Living Arts. A ajouter un concert donné par les musiciens de l’école de l’association Phare, la remise des prix du grand concours des savoir-faire français au Cambodge, et enfin la soirée festive Ohlala…

Textes et photographies par Rémi Abad

Haut de page