Rapport : Perspectives d’investissement au Cambodge pour 2019

Proposé par le cabinet de consulting et d’investissement Dezan Shira & Associates, le dernier rapport ”Perspectives d’investissement au Cambodge pour 2019” dresse un tableau relativement complet et synthétique de la situation économique du Cambodge et de son climat d’investissement.

Présentation

Le document indique qu’avec une croissance économique régulière d’environ 7% qui devrait se poursuivre en 2019, le Cambodge est sur la voie d’une amélioration économique constante. Le taux de croissance est le plus élevé parmi les pays à croissance rapide de l’ASEAN. Cependant, les auteurs soulignent le besoin de réformes à grande échelle pour soutenir cette croissance et rendre le pays compétitif au niveau mondial.

Performance économique en 2018

En 2018, l’industrie du vêtement et le tourisme ont principalement soutenu la performance économique du pays. L’industrie du tourisme a connu une croissance régulière avec une augmentation de 11% du nombre de touristes internationaux. L’industrie du vêtement s’est développée en 2018 en raison de la délocalisation d’entreprises vers le Cambodge, de la hausse des salaires en Chine et de plusieurs incidents d’usines au Bangladesh, précise le rapport.

Climat d’investissement

le rapport décrit également un climat d’investissement très favorable :

Le pays a des lois très ouvertes en matière d’investissement et offre toute une gamme d’incitations. Les zones économiques spéciales du pays offrent un cadre idéal pour les investissements étrangers. L’exonération de l’impôt sur les sociétés pouvant aller jusqu’à huit ans et une exonération supplémentaire sur les bénéfices à certaines conditions comptent parmi les incitations intéressantes pour les investisseurs. Une exemption complète des droits et taxes sur les importations et les exportations pour la plupart des industries est également disponible.

Egalement : Au début de 2018, un accord avec l’Organisation européenne des brevets est entré en vigueur, fournissant la validation des brevets de l’UE au Cambodge. Cela permet, avec un seul enregistrement de brevet, de couvrir l’UE, le Cambodge et d’autres États signataires. Grâce à cet accord, les entreprises de l’UE peuvent facilement protéger leurs innovations lorsqu’elles produisent au Cambodge pour le marché asiatique.

Perspectives économiques pour 2019

Cette année, l’économie cambodgienne devrait connaître une croissance d’environ 7%, affirme le rapport, ajoutant que :  Avec des défis tels que l’approvisionnement en énergie et l’exclusion potentielle du pays de la politique de l’UE “Tout sauf les armes”, le secteur de l’habillement restera malgré tout un moteur important de l’économie en 2019. Le tourisme, l’agriculture et le secteur des ressources offrent un potentiel important, mais ils ont besoin d’investissements supplémentaires pour devenir compétitifs sur le marché mondial.

Le vêtement, l’UE et les énergies renouvelables au Cambodge

2019 sera dominé par le secteur du vêtement. Il représente déjà 16% du PIB et 80% des exportations totales. Le secteur offre un grand potentiel grâce à l’emplacement stratégique du pays, à une main-d’œuvre concurrentielle, à des initiatives gouvernementales favorables. Néanmoins, le secteur de l’habillement doit faire face à deux défis majeurs en 2019.

Premièrement, l’UE a lancé une procédure de retrait concernant le Cambodge et la politique «Tout sauf les armes». L’UE représente le plus grand importateur de vêtements du Cambodge avec environ 40% de toutes les exportations de vêtements. En dépit des revers imminents du marché de l’UE, le marché américain avec une part de marché de 30% et la demande croissante de la Chine peuvent toujours soutenir l’industrie textile locale.

De plus, l’approvisionnement en énergie locale représente un problème qui doit être traité pour une croissance économique ultérieure. La production d’énergie dépend du pétrole, du charbon et de l’énergie hydraulique. Cependant, ces secteurs dépendent en grande partie des importations, ce qui entraîne des prix de l’énergie élevés au Cambodge.

Le potentiel de fabrication du Cambodge

Le Cambodge offre, avec sa loi libérale sur les investissements et son emplacement stratégique, une opportunité idéale pour les sites de fabrication. Les entreprises manufacturières actuelles se concentrent sur les aliments et les boissons, le caoutchouc et le plastique, ainsi que sur le traitement du papier.

Agriculture – L’épine dorsale négligée du pays

Avec environ 40% de la population active employée dans le secteur agricole, il reste au cœur de l’économie cambodgienne. Les accords récemment conclus pour la promotion des aliments biologiques et la demande croissante de ces produits dans l’ASEAN peuvent encore faciliter le développement de l’industrie alimentaire locale.

Investir au Cambodge en 2019 ?

Le Cambodge offre plusieurs occasions pour les investisseurs. Un environnement d’investissement ouvert, une main-d’œuvre bon marché et la proximité des plus grands marchés du monde. La protection conférée par le brevet de l’UE et la fiabilité croissante de l’infrastructure du pays – en particulier dans les ZES – rendent le Cambodge intéressant pour une fabrication allant au-delà de l’industrie du vêtement, conclut le document.

Extraits de  Dezan Shira & Associates – Piet Flintrop

Haut de page