Interview Flash : Éva Marcadé, pas le temps de m’ennuyer au Cambodge

Entretien flash avec la franco-cambodgienne Éva Marcadé, 18 ans et nouveau visage du magazine Cambodge Mag. Dès ses premiers pas dans le magazine, la jeune femme a su prendre la mesure d’un métier pas toujours facile en produisant des articles d’honnête facture très rapidement après son arrivée. Énergique mais mesurée, respectueuse mais déterminée, soucieuse d’apprendre, Éva nous accompagnera durant quelques mois dans la découverte d’un métier passionnant, et dans la découverte de ses racines également.

Vivez-vous au Cambodge, depuis quand ?

Je suis née en France, d’un père Français et d’une mère Cambodgienne. Je suis arrivée au Cambodge il y a maintenant un petit plus d’un mois, et je pense y rester pour environ six mois.

Eva Marcadé dans les locaux de Cambodge Mag
Éva Marcadé dans les locaux de Cambodge Mag

Quelle est votre activité professionnelle ?

Je suis actuellement en stage chez « Cambodge Mag », magazine qui fait partie du groupe Thalias. Je suis journaliste stagiaire. Je me plais beaucoup dans ce que je fais, chaque jour je découvre de nouvelles choses.

J’en apprends un peu plus sur ce pays qui fait partie de mon histoire. La diversité des sujets que l’on traite est ce qui me plait le plus, je n’ai vraiment pas le temps de m’ennuyer ! Interviews, photographie de rue, visite d’expositions, conférences, événements officiels et formation font partie de mon programme.

Eva Marcadé...je n'ai vraiment pas le temps de m’ennuyer !
Eva Marcadé…je n’ai vraiment pas le temps de m’ennuyer !

Pour quelles raisons aimez-vous le Cambodge ?

J’aime le Cambodge pour beaucoup de raisons mais surtout pour la gentillesse et l’accueil des gens. J’ai ressenti ici une certaine chaleur humaine que je ne trouvais pas en France.

Puis, il y a tellement d’opportunités à saisir ici, plus qu’en Europe.

Que faites vous de votre temps libre ?

Pour le moment je redécouvre Phnom Penh ou même le Cambodge en général. J’étais venue en 2010 mais tout a tellement changé depuis, j’ai encore tellement de choses à voir !

Quelques souhaits pour l’avenir du pays ?

J’aimerai vraiment que tout le monde ait accès à un niveau de vie correct, que le pays continue d’évoluer sans pour autant perdre sa culture ou son charme.

Haut de page