Cinéma : « Cambodia », un film marocain tourné au Cambodge

Dans quelques jours, le Cambodge sera à l’honneur sur les grands écrans d’un autre royaume. C’est en effet au Maroc que sortira, le 27 mars prochain, le film « Cambodia », en anglais dans le texte, le nouveau long métrage du réalisateur Taha Mohamed Ibn Slimane.

« Cambodia », un film marocain tourné au Cambodge
« Cambodia », un film marocain tourné au Cambodge

Si la plupart des scènes de ce film de plus d’une heure trente ont été tournées au Maroc, nombreuses sont celles qui ont été enregistrées à Phnom Penh et à Angkor.

Vols d’oiseaux sur les toits des pagodes ou de drones au-dessus du temple d’Angkor, les images sont un hommage au patrimoine culturel et architectural du royaume. On enchaîne certes les clichés sur les bonzes ou sur la consommation d’insectes grillés, mais le film a le mérite, du moins dans ses vidéos de promotion, de faire une énorme publicité pour le Cambodge dans les pays de langue arabe.

Le long métrage est bien entendu tourné dans cette langue et n’est pas sous-titré en anglais.

L’acteur principal, Rafik Boubker est l’une des vedettes du cinéma marocain qui cumule les succès. Dans ce film, il incarne un mécanicien dans le garage duquel une voiture disparaît. Il n’aura qu’un mois pour rembourser ce véhicule, ce qui le poussera à s’envoler vers le Cambodge.

Le film se veut une aventure drôle et rocambolesque.

Depuis la fin des années 1990 de nombreux films, fictions ou documentaires ainsi que certaines émissions de télé-réalité comme « Koh Lanta » présenté par Denis Brogniart, sont tournés dans le royaume. Mais c’est la première fois qu’un long métrage marocain y est réalisé.

F.A.

Haut de page