AIMF : Phnom Penh accueillera la 39ème AG de l’Association des maires francophones

Phnom Penh accueillera la 39ème assemblée générale de l’Association internationale des maires francophones (AIMF). L’annonce a été confirmée après la réunion préparatoire, co-présidée par le gouverneur de Phnom Penh, Khoung Sreng, et le secrétaire permanent de l’association francophone, Pierre Baillet, le 8 mars à l’hôtel de ville de Phnom Penh.

Le gouverneur de la Municipalité de Phnom Penh, Khuong Sreng et Pierre Baillet, secrétaire permanent de l’Association internationale des maires francophones (AIMF)
Le gouverneur de la Municipalité de Phnom Penh, Khuong Sreng et Pierre Baillet, secrétaire permanent de l’Association internationale des maires francophones (AIMF)

Pierre Baillet a déclaré qu’en organisant l’Assemblée générale de l’AIMF, Phnom Penh ouvrira la porte au monde entier pour lui permettre d’apprécier les réalisation de l’association. Ce sera également une excellente occasion de présenter le potentiel culturel du royaume et les évolutions de la capitale, Phnom Penh, en matière de tourisme, de sports et d’environnement.

Intentions

Selon le secrétaire permanent, L’AIMF est susceptible d’aider le royaume à résoudre les problèmes sociaux et à promouvoir les moyens de subsistance des populations. “Cette année, nous nous concentrons sur la lutte contre la pollution de l’eau et la promotion du sport pour améliorer le bien-être des personnes”, a ajouté Pierre Baillet.

Phnom Penh fournira à l’AIMF tous les soutiens indispensables, a déclaré le gouverneur à la délégation AIMF. Il a également informé celle-ci que le Cambodge appuyait l’initiative de créer un bureau à Phnom Penh pour une représentation régionale.

Protocole

À l’issue de la réunion, les deux parties ont signé un protocole d’entente concernant un accord de partenariat entre Phnom Penh et l’AIMF dans le cadre de l’assistance de l’Union Européenne.

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a fait écho de la volonté du Cambodge de soutenir l’AIMF et a déclaré que son royaume accueillait toutes les formes d’assistance. Il a également encouragé d’autres villes du Cambodge à collaborer avec l’association pour faire part de leur potentiel.

Fierté

Le chef du gouvernement royal a également exprimé sa fierté du fait que le Cambodge soit membre de l’Organisation internationale de la Francophonie, soulignant que même si la plupart des pays francophones sont pauvres, ils partagent tous un esprit communautaire. Le Cambodge a mis fin à la guerre civile, et envoie ses forces de maintien de la paix dans certains pays francophones, ”une forme de coopération entre les nations francophones”, a-t-il ajouté.

Pour sa part, Pierre Baillet a rappeléque le but de sa visite dans le Royaume était de préparer le Congrès 2019 des maires francophones, prévu au début de décembre à Phnom Penh et dans la province de Siem Reap. Ce sera, a-t-il souligné, une bonne occasion de montrer le succès de la réalisation de projets financés par l’AIMF au Cambodge, en particulier à Phnom Penh et à Siem Reap.

A propos

L’Association internationale des maires francophones est une association créée en 1979, avec vingt villes fondatrices, à l’initiative des maires de Paris, Jacques Chirac, et de Québec, Jean Pelletier. Elle est à la fois un forum de concertation entre les maires et un réseau de coopération attaché à renforcer la démocratie locale. Elle réalise en outre des projets qui contribuent à l’amélioration du bien-être des populations et à la modernisation de la gestion municipale.

Haut de page