UNICEF : Lutter contre le harcèlement en ligne pour les enfants

Le Cambodge compte environ sept millions d’utilisateurs de médias sociaux et près de 11 millions de Cambodgiens utilisent Internet.

L’agence des Nations Unies pour l’enfance appelle à une nouvelle politique visant à protéger les enfants cambodgiens du harcèlement  en ligne.

Dans un communiqué publié à l’occasion de la Journée pour un internet plus sûr, l’Unicef ​​a déclaré que les jeunes âgés de 15 à 25 ans au Cambodge étaient particulièrement exposés.

UNICEF : Lutter contre le harcèlement en ligne pour les enfants
UNICEF : Lutter contre le harcèlement en ligne pour les enfants

Natascha Paddison, représentante de l’Unicef ​​au Cambodge, déclare que : ”…Nous avons entendu des enfants et des jeunes du monde entier et ce qu’ils disent est clair : Internet est devenu un lieu de méchanceté…”. C’est pourquoi, à l’occasion de la Journée pour un internet plus sûr, l’UNICEF suit l’initiative des jeunes et invite tout le monde à faire preuve de gentillesse en ligne. L’organisation appelle également à davantage d’actions pour rendre Internet plus sûr pour tous.

Au Cambodge, l’utilisation d’Internet est en constante augmentation chez les jeunes. Les étudiants les plus âgés, sont ceux qui risquent le plus d’être victimes de harcèlement.

Une telle intimidation peut avoir des conséquences à vie

Les victimes de harcèlement en ligne sont plus susceptibles que d’autres élèves de consommer de l’alcool et des drogues et de manquer l’école. Ils sont également plus susceptibles d’avoir de mauvaises notes et d’avoir des problèmes d’estime de soi. Dans des situations extrêmes, ce type de harcèlement peut conduire au suicide.

Meas Bunly, responsable de la communication à l’Unicef, estime que les écoles cambodgiennes n’en font pas assez pour s’attaquer au problème : ”…Il n’y a pas d’enseignement sur ce sujet à l’école et on discute dans la société de la manière d’utiliser Internet pour une bonne cause. Et quand nous sommes exposés à de mauvaises influences, comment devons-nous y faire face? Ceci est tout nouveau pour nous. Et ce n’est pas seulement le rôle du gouvernement de s’y attaquer, c’est celui de tout le monde…”.

Pa Chanroeun, directeur du Centre cambodgien pour la philosophie et l’éthique appliquées et auteur de “Ethics for Internet Users”, a déclaré au programme Hello VOA que ce manque d’éducation peut conduire à une crise sérieuse.

Avec VOA Khmer

Haut de page