TSA : Le Ministère du commerce envisage de larges consultations

Le Ministère du Commerce projette d’organiser une consultation avec des représentants des secteurs public et privé pour débattre de la procédure concernant l’accord “Tout sauf les armes” (TSA).

S.E. Pan Sorasak, Ministre du Commerce
S.E. Pan Sorasak, Ministre du Commerce

La déclaration du ministère, publiée lundi, visait à dissiper les craintes et à envisager des solutions pour réduire l’impact quant à l’annulation éventuelle du statut commercial préférentiel du Cambodge avec l’Union Européenne (UE). Selon le ministère, le gouvernement songe à de profondes réformes des ministères et des institutions pour rendre  les industries manufacturière et exportatrice plus compétitifs.

Rappelons que la Commission Européenne a entamé lundi le processus qui pourrait conduire à la suspension du régime préférentiel TSA. Le marché de l’UE représente aujourd’hui environ 40% des exportations cambodgiennes.

“…En réformant les ministères et les institutions, le gouvernement renforcera la compétitivité et l’autonomie du pays…”, indique le communiqué, précisant que : ”…Le ministère du Commerce organisera bientôt une table ronde à laquelle participeront les acteurs concernés…”.

Le communiqué n’indique pas de date précise pour cette réunion. Toutefois, vu la vitesse à laquelle s’enchaînent événements, réactions et déclarations, il est probable que cette consultation arrive assez vite.

Le lendemain de l’annonce européenne, le Premier ministre Hun Sen a annoncé qu’il ne négocierait pas l’indépendance et la souveraineté du pays contre des privilèges commerciaux. Il a ajouté que la situation politique, sociale et économique du Royaume s’était améliorée et que les recettes fiscales augmentaient progressivement.

Tags:
Haut de page