Sihanoukville : Premier rapport sur les étrangers

Les autorités de Preah Sihanouk ont publié jeudi un premier recensement des résidents étrangers de la province côtière. Cette première évaluation fait suite aux chiffres avancés par le secrétaire d’État M. Sok Phal en 2018.

Le nombre de ressortissants chinois vivant au Cambodge était estimé à plus de 210 000 en 2018. Sur les 210 000, plus de 78 000 vivraient à Preah Sihanouk. Mais, seulement environ 20 000 auraient un permis de travail. Les chiffres étaient basés sur les statistiques des demandes d’extension de visa présentées par des ressortissants chinois.

Visiteur étranger à Sihanoukville
Visiteur étranger à Sihanoukville

Ce premier rapport est aussi et surtout une première réponse aux préoccupations du gouvernement concernant l’afflux d’étrangers dans la province. Le ministre de l’Intérieur a demandé en octobre dernier une enquête approfondie sur ces problèmes de criminalité. Un appel à la coopération interministérielle a été lancé, et les autorités locales ont également été invitées à soutenir l’initiative du ministère.

Les membres des unités spéciales sont des agents du Département général de l’administration, du Département général de la police nationale, du Département général de l’immigration et des juristes du Ministère de l’intérieur.

Ces derniers mois, beaucoup plus de visiteurs et résidents affluent à Sihanoukville, pour la plupart des Chinois. Si l’afflux est principalement lié au développement immobilier-touristique – nombre de Chinois travaillent sur les chantiers – la police de Sihanoukville a dû intervenir à de nombreuses reprises pour des crimes et délits allant de la simple bagarre aux tentatives de kidnapping et extorsion.

Rapport

Les conclusions de ce premier rapport ont été publiées lors d’une réunion dirigée mercredi par le directeur général du Département général de l’immigration du ministère de l’Intérieur, Kirth Chantharith, et le gouverneur de la province, S.E. Yun Min.

Entre le 16 décembre 2018 et le 15 janvier de cette année, les autorités ont visité 418 résidences dans la province. Elles ont recensé 13 859 étrangers (dont 2 896 femmes), de 30 nationalités différentes. Parmi eux, les ressortissants chinois constituent la vaste majorité, avec 12 454 d’entre eux vivant et travaillant dans la province.

S.E. Yun Min a ajouté que la population étrangère de la province avait considérablement augmenté en raison du développement rapide des projets de construction et des investissements dans de nouvelles résidences et infrastructures.

Hun Sorithy, chef adjoint de la police provinciale chargée de l’immigration a déclaré que son équipe continuerait à contrôler tous les étrangers qui entraient et sortaient de la province, affirmant que les autorités devaient également surveiller de près tous les propriétaires d’entreprises étrangères.

Haut de page