Semaine Française de Siem Reap : Chloé Marty, un peu de chez nous à Siem Reap

Parmi les bonnes volontés de la Semaine Française de Siem Reap : Chloé Marty, chargée de la préparation culturelle de l’événement.

Chloé Marty

Cela fait deux ans et demi que je suis à Siem Reap. Je travaillais auparavant pour l’école du Bayon. C’est un projet qui soutient une école primaire dans les temples, nous avons 400 enfants scolarisés. Ce projet a été créé en 1993, et depuis 2014, nous proposons une formation professionnelle en pâtisserie. Nous formons chaque année entre 15 et 20 jeunes filles aux métiers de la pâtisserie.

Les financements viennent essentiellement de subventions françaises et d’entreprises privées. Pour aller vers plus d’autonomie, nous avons créé un café au sein de l’école qui fonctionne de mieux en mieux, nous travaillions également pas mal avec des entreprises locales qui achètent nos produits.

Chloé Marty, chargée de la préparation culturelle de l’événement. 
Chloé Marty, chargée de la préparation culturelle de l’événement.

Je suis très présente dans la communauté française. Lorsque je suis arrivée à Siem Reap, je ne m’attendais pas à trouver une communauté française aussi importante. Et, même si je cherchais autre chose en venant au Cambodge, de pouvoir retrouver un peu de France, un peu de chez nous à Siem Reap, m’aide à garder un équilibre.

De pouvoir se retrouver au sein d’un événement qui promeut notre culture est assez motivant. De surcroît, l’école travaille sur des saveurs locales, mais avec des recettes et un savoir-faire français.

Rappelons que la seconde édition de cette Semaine Française aura lieu du 7 au 10 mars. Consulter le programme complet ici…

Haut de page