Santé – CHPAA : Mission des médecins Cambodgiens d’Amérique à Kampong Thom

Des médecins volontaires des États-Unis fourniront un traitement médical gratuit aux Cambodgiens de la province de Kampong Thom à partir de la semaine prochaine.

Tan Song, médecin et président de la CHPAA
Tan Song, médecin et président de la CHPAA. Photographie fournie

La mission humanitaire, organisée par les médecins cambodgiens d’Amérique (Cambodian Health Professionals Association of America- CHPAA), se tiendra à l’hôpital de Kampong Thom et dans deux dispensaires du district de Baray du 11 au 19 février.

Soins

«Notre service comprend la chirurgie, les problèmes gynécologiques, les problèmes internes des enfants et des adultes», a déclaré le président de la CHPAA, Dr. Tan Song. «Nous avons assez de médicaments pour 8 000 patients. Nous fournissons également des soins dentaires, des traitement contre les rhumatismes et offrirons des lunettes de lecture et des prothèses pour les mains». ”

Plus de 100 médecins participeront à la mission, qui est la neuvième réalisée par la CHPAA.

«Notre équipe s’agrandit et cela tient à notre réputation», a déclaré Tan. «Nous sommes là pour bien traiter les villageois. Par conséquent, tous les volontaires sont inspirés pour nous rejoindre. La plupart d’entre eux viennent pratiquement chaque année.

Compassion

Le docteur Seang Seng, l’un des médecins participants, est l’auteur de «Starving Season», un récit autobiographique de ses tentatives pour sauver un cadre khmer rouge à une époque où de nombreuses personnes cachaient leur véritable identité et leur métier pour survivre.

«Je vivais sous le régime de Pol Pot et j’ai vécu dans la souffrance, la pauvreté, le manque de médicaments et le manque de médecins», a-t-il déclaré. «Par conséquent, même si je ne traverse plus cette souffrance, je n’oublie jamais le passé. J’ai toujours de la compassion et de la sympathie pour nos compatriotes. Chaque fois que je viens au Cambodge, je trouve toujours un moyen de les aider.»

Selon M. Seng, de nombreux Cambodgiens des zones rurales n’ont pas accès à des soins de santé de qualité.

«Chaque fois que nous y allons, ils viennent nous prendre dans nos bras et nous prient de revenir», a-t-il ajouté. “Je suis toujours heureux de les voir.”

Gracie Ann Dinkins effectue également sa troisième mission au Cambodge.

“Je suis moi-même totalement impressionnée par la gentillesse, la gentillesse, la patience et la dignité des gens et je suis honorée de servir”, a-t-elle déclaré.

Avec VOA Khmer

Haut de page