S.E. Ing Kantha Phavi : 9 000 travailleurs victimes de violences rapatriés en 2018

41 599 Cambodgiennes ont émigré pour travailler à l’étranger en 2018, révèle le rapport du Conseil national cambodgien pour la femme publié par le Conseil national cambodgien pour les femmes.

La ministre cambodgienne de la Condition féminine, S.E. Ing Kantha Phavi, a déclaré que les travailleurs se rendent principalement en Thaïlande, en Malaisie, au Japon, à Singapour, en Arabie saoudite, dans la région administrative spéciale de Hong Kong et en République de Corée.

La ministre cambodgienne de la Condition féminine, S.E. Ing Kantha Phavi
La ministre cambodgienne de la Condition féminine, S.E. Ing Kantha Phavi

S.E. Ing Kantha Phavi a ajouté que le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale avait facilité le rapatriement d’environ 9 000 travailleurs victimes de violences, dont 220 femmes.

Le Conseil national cambodgien pour les femmes, créé le 14 février 2001, est le mécanisme chargé de coordonner et de conseiller le gouvernement royal du Cambodge sur des questions liées à la promotion du statut, du rôle et du bien-être des femmes cambodgiennes.

Sa Majesté la Reine est la présidente honoraire du Conseil, le Premier ministre est le vice-président honoraire et lS.E. Ing Kantha Phavi en est la présidente.

Haut de page