Premier ministre : Pas de discrimination vers la communauté LGBT

Le Premier ministre Hun Sen a exhorté mercredi ses concitoyens à ne pas montrer d’attitude discriminatoire vis-à-vis de la communauté LGBT. S.E. Hun Sen a fait cette déclaration lors d’une réunion avec une dizaine de milliers d’ouvrier(e)s du textile dans le district de Kandal’s Ang Snoul.

Premier ministre : Pas de discrimination vers la communauté LGBT
S.E. Hun Sen : Pas de discrimination vers la communauté LGBT

Il a également encouragé les partenaires du même sexe à se protéger des MST, notamment du sida, en raison de la propagation accrue de la maladie dans la communauté.

”…En 2004, j’avais l’habitude de demander aux parents, et à la société en général, de ne pas discriminer les LGBT ; de ne pas les blâmer ni de les maudire…”, a déclaré le Premier ministre, ajoutant que : ”…Il y a des gays et des lesbiennes dans tous les pays, il ne devrait donc y avoir aucune discrimination à leur égard…”.

Selon le Premier ministre, le Cambodge ne préparera pas de loi concernant la reconnaissance des relations entre personnes du même sexe, le mariage entre personnes de même sexe, les unions civiles et les partenariats officiels. Cependant, le royaume n’imposera aucune sanction à l’encontre de la communauté LGBT.

Selon un rapport de CamAsean Youth’s Future, un groupe qui s’emploie également à promouvoir les droits des LGBT, il y aurait environ 6 000 couples LGBT au Cambodge. La plupart d’entre eux souffrent de discrimination de la part de leur famille, de leurs proches et d’autres personnes de leur entourage.

Rainbow Community Kampuchea

La Rainbow Community Kampuchea (RoCK), avec l’aide des autorités locales, a créé un programme officiel d’enregistrement des relations, appelé “Déclaration sur les relations familiales”. Selon RoCK, “la déclaration de lien familial est un contrat civil entre deux personnes prêtes à être ensemble et partageant la responsabilité de s’occuper de la famille, des enfants et de répartir l’actif commun, comme le font les conjoints légaux”.

En mai 2018, le contrat civil avait été introduit dans 50 communes de 15 provinces et 21 couples avaient signé les formulaires.  En janvier 2019, le Cambodge a reçu des recommandations des Pays-Bas visant à légaliser le mariage homosexuel.

Haut de page