Premier ministre : Nous ne braderons pas notre indépendance et notre souveraineté

Probablement en réponse à la pression liée à la décision européenne de lundi, le Premier ministre Hun Sen a choisi, à travers un message sur son compte Facebook, de souligner à nouveau la ”…bonne situation politique et les progrès sociaux et économiques au Cambodge…”.

”…La situation politique, sociale et économique du pays évolue de mieux en mieux. Les revenus fiscaux s’améliorent sensiblement. L’économie cambodgienne, autrefois entourée de sanctions et de pressions, progresse de façon durable…”, a-t-il écrit.

S.E.Hun Sen
S.E.Hun Sen

S.E.Hun Sen a exprimé ses remerciements à tous les commerçants, hommes d’affaires et investisseurs qui ont rempli leurs obligations fiscales et contribué à l’investissement dans le pays.

”…Notre pays était auparavant très pauvre. Mais, nous sommes sortis de la pauvreté avec une croissance annuelle d’environ 7%…”, a ajouté le Premier ministre, précisant que grâce à la hausse des recettes fiscales, le Cambodge deviendrait un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure vers 2030 et une nation à revenu élevé en 2050.

”…Le Cambodge ne peut pas totalement dépendre des aides étrangères et ne doit pas brader son indépendance et sa souveraineté. Nous voulons être de bons amis avec les pays partenaires qui souhaitent vraiment voir évoluer le Cambodge sans s’ingérer dans les affaires intérieures du Royaume…”, a-t-il précisé.

Le Premier ministre a, de nouveau, remercié le secteur privé ”…pour sa contribution au développement du Cambodge et au renforcement de l’économie nationale, et à tous ses compatriotes pour leur participation au maintien de la paix dans le pays…”.

Par C. Nika – AKP Phnom Penh, le 12 février 2019 —

Haut de page