Premier ministre : Le retrait du TSA n’affectera pas les relations entre le Cambodge et l’Europe.

Le Premier ministre Hun Sen a déclaré que le retrait du programme commercial TSA n’affecterait pas  les relations entre le Cambodge et l’Europe. Le chef du gouvernement a fait cette déclaration lors de la cérémonie de clôture de la réunion annuelle du ministère de l’Intérieur ce jeudi.

Le chef du gouvernement lors de la cérémonie de clôture de la réunion annuelle du ministère de l'Intérieur ce jeudi
Le chef du gouvernement lors de la cérémonie de clôture de la réunion annuelle du ministère de l’Intérieur ce jeudi

Améliorer les relations avec l’UE

Le Premier ministre a appelé à une solidarité commune pour défendre l’indépendance et la souveraineté nationales. Il s’est aussi engagé à renforcer les partenariats avec d’autres pays de l’UE et à améliorer encore les relations entre l’Union Européenne et le Cambodge.

“…Nous organiserons le sommet Asie-Europe et les chefs de gouvernement des pays européens se rendront au Cambodge en 2020 comme prévu. En tant qu’organisateur du sommet, nous travaillerons avec notre partenaire, l’Union européenne…”, a déclaré le Premier ministre.

Entreprises européennes au Cambodge

“…Je voudrais également informer des centaines d’entreprises de l’UE qui exercent des activités au Cambodge de continuer à vivre et à travailler sereinement au Cambodge”, a ajouté le Premier ministre.

Le Premier ministre a rappelé que le gouvernement prend actuellement des mesures pour améliorer la compétitivité du Cambodge, notamment en facilitant les échanges et en fournissant des incitations fiscales ; réduction des coûts d’intrants et des procédures douanières ; fermeture de KAMSAB..etc.

Opposition

S.E. Hun Sen a rajouté que le retrait du programme mettrait aussi un “terme” au parti de l’opposition. ”…Le retrait du programme Tout Sauf les Armes détruira le parti d’opposition. Je n’ai pas le temps de l’expliquer…, a-t-il déclaré.

En conclusion, je voudrais informer les 16 millions de Cambodgiens que le Cambodge peut survivre sans le régime ”Tout Sauf les Armes”, a conclu S.E. Hun Sen.

Haut de page