Musique : Tournée cambodgienne du groupe Harpeth Rising

L’ambassade des États-Unis à Phnom Penh parraine la tournée de la formation musicale Harpeth Rising au Cambodge. Cet événement est organisé pour promouvoir l’autonomisation des femmes dans le royaume.

Musique : Tournée cambodgienne du groupe Harpeth Rising
Musique : Tournée cambodgienne du groupe Harpeth Rising

Préparée en collaboration avec l’organisation non gouvernementale Cambodian Living Arts (CLA), la tournée aura lieu du 21 au 27 février 2019.

Dans le cadre de ce programme, les trois jeunes et jolies musiciennes de Harpeth Rising – Jordana Greenberg, Maria Di Meglio et Michelle Younger – animeront des ateliers avec l’école secondaire des beaux-arts, la Fondation Harpswell, Epic Arts et la Fondation Krousar Thmey. Elles se produiront dans trois villes : Phnom Penh, Siem Reap et Kampot.

Renforcer les liens

D’après l’ambassade, cette tournée contribuera à renforcer les liens culturels entre les États-Unis et le Cambodge, à autonomiser les femmes et à promouvoir les droits des femmes en prévision des célébrations de la Journée internationale de la femme.

Aider les femmes

L’ambassade a annoncé que cette diffusion musicale était un outil formidable pour aider les femmes dans la poursuite de leur combat pour l’égalité des sexes au Cambodge. La musique a le pouvoir de rassembler les gens et permet aux femmes de s’exprimer et de révéler leur identité. Chaque membre de Harpeth Rising aura une histoire inspirante à partager lors d’ateliers et de représentations avec des artistes locaux.

”…Nous sommes vraiment heureuses d’aller au Cambodge ! Nous allons y découvrir sa musique, participer à des échanges culturels, participer à des ateliers et jouer en public…”, ont déclaré les trois musiciennes sur leur page Facebook.

Haut de page