Kampot : Projet de plage artificielle et de développements immobiliers

Le gouvernement royal prévoit de lancer la création d’une plage artificielle dans la province de Kampot. Le projet dit d’écotourisme devrait s’étendre sur six kilomètres au nord du centre-ville. La plage se situerait dans la commune de Boeung Touk, district de Teuk Chhou.

Kampot : Projet de plage artificielle et de développements immobiliers
Kampot : Projet de plage artificielle et de développements immobiliers

L’investissement global du projet est estimé à deux milliards de dollars US. Le directeur du projet de développement côtier, Kong Samnang, a déclaré qu’avec le soutien du ministère du Tourisme, il avait reçu des terres et du sable pour l’aménagement de la plage.

Couvrant une superficie de 200 hectares, la nouvelle plage sera en principe achevée avant le Festival de la Mer. Selon les plans à long terme, il est prévu des promotions immobilières, un hôtel cinq étoiles, un port, un marché de fruits de mer et d’autres commodités.

Depuis l’annonce dans la presse locale, les prix des terrains autour du site proposé dans le village de Kep Thmey ont explosé. En fait, le projet est encore au stade de proposition depuis la mi-2018, année de son lancement au niveau provincial.

Toutefois, les prix des terrains ont encore grimpé

Sok Ken, fondateur de Kampot Property, a déclaré que le prix des terrains avait augmenté de 300%.

“…Les terrains situés le long du littoral, qui pourraient être achetés en 2017 entre 35 et 50 dollars par mètre carré, se vendent désormais entre 200 et 500 dollars…”, déclare-t-il, ajoutant que le prix du foncier situé le long de la route nationale 3, à 1,5 km de la côte a également fait un bond : “…Cela coûte actuellement entre 70 et 100 dollars par mètre carré. Auparavant, la moyenne était de 30 $…”

Des zones du village de Kep Thmey ont également été affectées à deux autres grands projets.

Un port en eau profonde et une zone économique spéciale (ZES) de 1 000 hectares sont en cours de construction. La ZES est en cours de développement par une entreprise chinoise.

Sok Ken prédit qu’au cours des cinq prochaines années, la région deviendrait une destination de divertissement et de tourisme. Il avance que des terrains adjacents à la plage proposée avaient déjà été achetés par les promoteurs.

La province de Kampot est l’une des destinations touristiques les plus populaires du Royaume. Les cascades, les plages et le mont Bokor comptent parmi ses plus beaux atouts.

Avec www.realestate.com.kh

Haut de page