Finance : Première édition du CFA Institute Research Challenge au Cambodge

Un succès pour la première édition du CFA Institute Research Challenge au Cambodge dont la cérémonie de clôture s’est tenue ce jeudi au Raffles, en présence d’officiels mais aussi d’un parterre de dirigeants et professionnels de la finance. Cette prestigieuse compétition mondiale, organisée par le CFA Institute, voit des équipes universitaires dans le monde s’affronter localement afin de produire et présenter une analyse financière d’une société cotée en bourse.

Cérémonie de clôture du CFA Institute Research Challenge au Cambodge
Cérémonie de clôture du CFA Institute Research Challenge au Cambodge. Photographie Jérémie Montessuis – CFA

Première édition

Au Cambodge, cette première édition était organisée par le Cambodia Community of Investment Professionals, une communauté qui vise à promouvoir le diplôme CFA (Chartered Financial Analyst) dans le Royaume et plus généralement à renforcer les capacités et les connaissances locales en finance de marché. Cette formation professionnelle, très exigeante, a l’avantage d’être reconnue mondialement comme l’une des meilleures de la profession et à avoir une forte composante liée à l’éthique. On ne dénombre pour l’instant que 3 détenteurs cambodgiens de la Charte CFA au Cambodge pour 18 autres détenteurs étrangers. Il existe cependant un intérêt croissant pour le diplôme comme en témoigne l’ouverture d’un nouveau centre d’examen à Phnom Penh cet été.

Quatre universités

Cette année, la compétition locale a vu s’affronter 4 universités : American University of Phnom Penh, CamEd avec 2 équipes, Paññasastra et Zaman University. Les 5 équipes ont reçu une formation intensive en analyse financière et un mentoring poussé pendant 4 mois afin d’analyser la société choisie : le Port Autonome de Phnom Penh qui, de l’aveu même de Mme Hei Phanin, Directrice des opérations, a beaucoup appris aussi tout au long de l’exercice. Le but n’est pas ici de choisir l’action la plus performante mais d’avoir une démarche d’analyse, professionnelle et éthique. L’équipe gagnante se voit attribuer une place à la compétition régionale qui sélectionnera le vainqueur pour la finale mondiale. L’année dernière, plus de 1100 universités y ont pris part dans 85 pays.

Cérémonie de clôture du CFA Institute Research Challenge au Cambodge. Photographie Jérémie Montessuis - CFA
Cérémonie de clôture du CFA Institute Research Challenge au Cambodge. Photographie Jérémie Montessuis – CFA

Des résultats inespérés

De l’avis des organisateurs, il y avait une certaine curiosité et finalement peu d’attentes sur les résultats mais ceux-ci ont été bien au-delà des espérances. Toutes les équipes ont produit un travail qualifié de « remarquable » aussi bien à l’écrit que lors des présentations devant un panel de haut vol composé de professionnels aguerris.

Belle mobilisation

Il faut dire que le Research Challenge a bénéficié d’une belle mobilisation des membres de la Communauté CFA. S.E. Mr Sou Socheat, directeur de la Commission des opérations de bourse au Cambodge (SECC), qui a remis le prix à l’équipe gagnante, celle d’American University of Phnom Penh (AUPP), a souligné lui aussi l’importance de travailler de concert pour avoir dans le futur plus de professionnels spécialisés dans la finance, l’investissement et les marchés financiers au Cambodge. Pour les organisateurs, il est ‘’extrêmement gratifiant de voir ce que les étudiants cambodgiens » sont capables d’accomplir en quelques mois avec un coaching intensif et de qualité, c’est très encourageant pour le futur du pays. »

Cérémonie de clôture du CFA Institute Research Challenge au Cambodge. Photographie Jérémie Montessuis - CFA
Cérémonie de clôture du CFA Institute Research Challenge au Cambodge. Photographie Jérémie Montessuis – CFA

Un avis partagé en tout cas par tous les participants au vu de la fierté et des sourires lors de la remise des prix. Outre le titre de Champion remporté par AUPP qui défendra les couleurs du Cambodge lors de la finale à Sydney fin Mars, CamEd a remporté le second prix et Zaman s’est vu gratifié la distinction de Meilleur Rapport.

Par Ratana Phurik-Callebaut

Haut de page