Energie : La BAD poursuit la mise en œuvre du projet de parc solaire national

La Banque asiatique de développement (BAD) poursuit la mise en œuvre du projet de parc solaire national de 100 MW au Cambodge, lancé en juin 2017. La BAD cherche des consultants pour la mise en œuvre du projet pour la conception et la construction du parc solaire à grande échelle, qui devrait être développé en plusieurs phases.

La BAD poursuit la mise en œuvre du projet de parc solaire national
La BAD poursuit la mise en œuvre du projet de parc solaire national

La BAD a indiqué que le projet avait pour objectif d’améliorer l’alimentation en électricité proposée par Electricité du Cambodge (EDC) et d’apporter des avantages techniques au réseau. Le projet vise également à développer la production d’énergie à faible coût.

Le parc solaire sera construit sur un terrain de 200 hectares et sera connecté au réseau EDC à proximité du centre de demande de Phnom Penh, dans les provinces de Kampong Speu et de Kampong Chhnang.

La BAD a déclaré que le parc s’appuierait sur un projet solaire de 10 MW mis en œuvre par le Singapourien Sunseap à Bavet, dans la province de Svay Rieng.

En octobre dernier, le Programme des Nations Unies pour le développement a lancé une initiative visant à mettre au point une «évaluation économique complète du potentiel de l’énergie solaire photovoltaïque au Cambodge».

La demande d’électricité du pays provient actuellement principalement de l’énergie hydroélectrique et du charbon, qui représentent respectivement 40% et 36% de l’approvisionnement en électricité et 19% de l’énergie importée.

Le Cambodge a publié de nouvelles règles pour l’intégration de l’énergie solaire en janvier 2018. Les lignes directrices établissent un cadre pour l’installation de systèmes de toits et de systèmes à grande échelle, mais ne proposent pas d’incitations financières.

Haut de page