Diplomatie : Le Cambodge proteste contre l’attitude de l’ambassade US

Nouveaux échanges aigre-doux entre le gouvernement et l’ambassade US à Phnom Penh après que le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale eut appris que l’ambassade avait affiché sur sa page officielle Facebook vendredi dernier un commentaire concernant l’affaire Kem Sokha.

Post de l'ambassade US à Phnom Penh
Post de l’ambassade US à Phnom Penh

”…Saviez-vous que Kem Sokha est en détention depuis près de 18 mois ? Cela représente 530 jours de captivité. C’est un homme innocent, détenu injustement sous de faux prétextes. Il n’existe aucune preuve contre lui et aucune date de procès n’a été fixée. Aucune preuve. Pas de procès. Pas de justice…”, a écrit l’ambassade US.

Pour le gouvernement, il s’agit d’une manœuvre pour tromper l’opinion publique : “…Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale exprime sa profonde préoccupation devant une telle conduite et qualifie cette attitude de non-diplomatique et irrespectueuse de la souveraineté du Cambodge…”, écrit-il dans un communiqué.

Le gouvernement ajoute : ”…Le ministère est obligé de rappeler à l’ambassade américaine à Phnom Penh de se référer à l’article 41 de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961, qui impose notamment à la Mission de respecter les lois et les règlements et de ne pas s’immiscer dans les affaires intérieures du Cambodge…”.

”…Le Royaume du Cambodge respecte la souveraineté des autres nations et n’a commenté aucun scandale de la part de hauts responsables et d’hommes politiques de quelque pays que ce soit. La démarche biaisée entreprise par l’ambassade américaine va à l’encontre des efforts en cours des deux pays pour améliorer les relations bilatérales…le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale souhaite réaffirmer l’engagement du Cambodge à faire respecter l’état de droit et à maintenir la paix, la stabilité et l’ordre public…”, précise le communiqué.

Haut de page