Crime – Nature : Un éléphant abattu dans le Mondolkiri

Un éléphant a été retrouvé mort dans une réserve au Cambodge. Apparemment, il s’agit d’un éléphant de type Seedor, c’est-à-dire sans défenses. Sa dépouille a été retrouvée dimanche dans la province du Mondolkiri.

Ce mâle, apparemment tué une dizaine de jours auparavant, avait reçu «une blessure par balle sous son œil droit», a indiqué Neth Pheaktra, porte-parole du ministère de l’Environnement.

Il a précisé que les autorités étaient toujours à la recherche des braconniers.

Éléphant d'Asie
Éléphant d’Asie

Les éléphants d’Asie sont chassés pour leurs défenses mais aussi pour les poils de leur queue considérés comme des porte-bonheurs que l’on intègre dans des bijoux.

En raison de la perte de leur habitat et du braconnage, les populations d’éléphants ont largement chuté au Cambodge. Il resterait moins de 400 individus à l’état sauvage.

Les produits à base d’ivoire, tout comme ceux fabriqués à partir d’écailles de pangolin ou de cornes de rhinocéros, sont très recherchés en Asie. Ils sont utilisés dans la médecine traditionnelle pour leurs vertus, très controversées et jamais prouvées, contre le cancer ou l’impuissance.

Haut de page