Transports : Rénovation de la RN5 avec l’aide japonaise

Le ministère des Travaux publics et des Transports (MTPT) a formalisé plusieurs contrats avec trois entreprises japonaises dans le cadre du projet d’amélioration de la partie centrale de la Nationale 5 (RN5), reliant Thlea Ma-âm à Battambang.

Les contrats ont été signés lundi après-midi à Phnom Penh entre S.E. Sun Chanthol, ministre des transports, et les représentants des sociétés ILSUNG-CIENCO1, Obayashi Corporation et TEKKEN-IKEE. La cérémonie a eu lieu en présence des officiels du ministère et du représentant de l’Agence japonaise pour la coopération internationale (AJCI).

Les contrats ont été signés S.E. Sun Chanthol, ministre des transports, et les représentants des sociétés ILSUNG-CIENCO1, Obayashi Corporation et TEKKEN-IKEE
Les contrats ont été signés S.E. Sun Chanthol, ministre des transports, et les représentants des sociétés ILSUNG-CIENCO1, Obayashi Corporation et TEKKEN-IKEE

Projet

Le projet consiste à effectuer des réparations sur les 146,04 km de la route nationale 5. Son coût est de 161,90 millions de dollars et sa réalisation prendra 42 mois. Le projet permettra d’élargir la route de 23 mètres, d’accueillir la construction d’un parc, de six stations de pesage et de 90 caniveaux afin de réduire les effets des inondations.

Artère majeure

Le ministre des Transports, Sun Chanthol, a déclaré que la route nationale 5 constituait une artère majeure pour la circulation des marchandises. Il a ajouté que cette route rénovée et élargie contribuait à réduire les embouteillages : ”…J’ai demandé aux entreprises d’améliorer et d’étendre la route nationale 5 afin que la sécurité puisse être améliorée…”, a déclaré S.E. Chanthol.

”…La rénovation de cette section de la route nationale 5 facilitera la circulation des personnes et des marchandises, en particulier la circulation des produits agricoles vers les marchés étrangers…”, a ajouté le ministre des Transports.

Vaste projet

Précédemment, M. Chanthol avait déclaré que l’extension de la route nationale 5 faisait partie d’un projet plus vaste à l’échelle de l’ASEAN, visant à relier le royaume à la Thaïlande, au Myanmar et, à terme, à la Chine. ”…À l’avenir, la route nationale 5 sera une route importante pour la région, elle nous reliera à la Thaïlande, au Myanmar et même à la Chine au nord, tout en se connectant à la route nationale 4 jusqu’au port de Sihanoukville et vers le Vietnam…”, avait-il déclaré.

Le long de la RN5
Le long de la RN5

Le ministre avait ajouté que son ministère avait l’intention de transformer la RN5 en première autoroute reliant différents pays de l’ASEAN : “…Ce sera un élément clé du Corridor économique Est-Ouest en matière de commerce, de tourisme, de logistique et d’investissement…”.

Section sud

De plus, le ministère des Transports a également signé un accord ce mois-ci avec Sumitomo Mitsui Construction Co Ltd, Hanshin Engineering et Construction Co Ltd, afin d’améliorer et d’étendre la section sud de la route nationale 5 ; depuis le pont Prek Kdam à Phnom Penh jusqu’à Thlea Ma’am dans la province de Pursat. La construction durera quatre ans. Le budget est de 246 millions de dollars US.

Remerciements

S.E. Sun Chanthol a, à cette occasion, remercié le gouvernement et le peuple japonais pour le prêt de concession et l’assistance technique apportée à l’amélioration de la Nationale 5 : ”…Ce projet  contribuera à stimuler la croissance économique, à promouvoir le développement social et à réduire la pauvreté au Cambodge…”, a déclaré le ministre.

Haut de page