Santé : Kantha Bopha, baisse du taux de mortalité infantile

Les hôpitaux Kantha Bopha ont annoncé une baisse du taux de mortalité infantile en 2018. Le taux de mortalité chez les enfants hospitalisés est de 0,23%, alors qu’en 2017, il était de 0,25%, indique un rapport publié par les hôpitaux Kantha Bopha.

Kantha Bopha à Phnom Penh
Kantha Bopha à Phnom Penh

Le rapport précise  que 961 256 enfants malades ont été pris en charge en consultation externe, tandis que 161 426 enfants gravement malades et 14 615 enfants atteints de dengue hémorragique grave ont dû être hospitalisés. Le document indique également que 154 816 femmes enceintes ont été examinées et traitées en ambulatoire, tandis que 27 309 bébés ont été mis au monde à la maternité de Jayavarman VII (Hôpital Kantha Bopha III).

Kantha Bopha, baisse du taux de mortalité infantile
Kantha Bopha, baisse du taux de mortalité infantile

Les hôpitaux Kantha Bopha souhaitent remercier leurs 2 500 employés cambodgiens et exprimer leur gratitude pour le soutien des personnes en Suisse et au Cambodge pour leurs dons généreux,  la Croix-Rouge cambodgienne et les gouvernements cambodgien et suisse pour leurs contributions.

Kantha Bopha consacre environ 120 000 dollars par jour au traitement gratuit des enfants et des femmes enceintes. Le budget provient principalement de donateurs suisses et cambodgiens, avec un financement des deux gouvernements. En avril 2018, le gouvernement cambodgien a créé la Fondation Kantha Bopha afin de collecter des fonds pour les hôpitaux pour enfants.

Le gouvernement s’est engagé à verser 10 millions de dollars par an pour le fonctionnement des hôpitaux et cinq millions de dollars pour la fondation. Depuis février 2017, deux millions de dollars provenant des fonds générés par la vente de billets à Angkor Wat sont reversés aux hôpitaux.

Haut de page