Riz : La Chine, premier pays importateur de riz cambodgien

Le Cambodge a exporté 626 225 tonnes de riz en 2018, soit une baisse de 1,5% par rapport à 635 679 tonnes en 2017, selon un rapport publié par le secrétariat du Service à guichet unique pour la formalisation de l’exportation du riz (SOWS-REF) du 2 janvier 2018.

Photographie EIF (cc)
La Chine, premier pays importateur de riz cambodgien. Photographie EIF (cc)

Le Cambodge a exporté 493 597 tonnes de riz parfumé, soit 78,8%; 105 990 tonnes de riz blanc à grains longs, soit 17%, et 26 638 tonnes de riz cuit, soit 4,2%.

Le marché le plus important pour le riz cambodgien reste le marché de l’Union européenne, représentant 270 000 tonnes, soit 43% des exportations de riz du royaume.

Chiffres

La Chine, premier pays importateur de riz cambodgien, a importé plus de 170 000 tonnes, soit 27%, suivie de la France (90 000 tonnes), de la Malaisie (40 000 tonnes), du Gabon (30 000 tonnes), des Pays-Bas avec plus de 26 000 tonnes, du Vietnam (26 000 tonnes), de la Thaïlande et de la Pologne. moins de 23 000 tonnes, la Belgique et le Royaume-Uni représentant près de 20 000 tonnes.

Le secteur du riz reste en l’attente de la décision finale de l’UE concernant l’imposition de droits de douane sur le riz cambodgien, à la suite des réclamations de l’Italie et de l’Espagne. La décision européenne pourrait aboutir à l’imposition de 175 euros la tonne le 15 janvier, 150 euros la tonne un an plus tard et 125 euros l’année suivante.

Haut de page