Promotion de la Francophonie (4) : Vannak Seng, les liens se renouent

Quatrième intervention lors de la seconde Assemblée Générale du Conseil de Promotion pour la Francophonie tenue récemment  au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Aujourd’hui, quelques extraits de l’intervention de M. Vannak Seng :

Vannak Seng

Titulaire d’un Master (HMONP) en Architecture et Urbanisme de l’École Nationale d’Architecture Paris-Malaquais en 2008 et membre de l’Ordre des Architectes français et du Bureau des Architectes de l’ASEAN en 2013, Vannak Seng a rejoint l’hôtel de ville de Phnom Penh en tant que directeur du bureau de l’urbanisation de la division de la gestion urbaine après 12 ans passés à Paris.

Vannak Seng
Vannak Seng. Photographie MAECI

Il a récemment occupé les fonctions de chef de l’administration de l’hôtel de ville de Phnom Penh et supervise 12 divisions, coordonnant les opérations techniques et administratives quotidiennes entre les autorités nationales et locales.

Intervention

”…L’année 2018 a plus que jamais marqué  le lien avec la Francophonie et la mairie de Phnom Penh. J’ai l’impression que pas mal de choses sont en train de se renouer, en particulier entre la ville de paris et la ville de Phnom Penh. Nous avons un accord de partenariat depuis trois ans. Nous travaillons ensemble sur la planification urbaine, celle des transports en commun. Plusieurs missions techniques de Paris se sont rendues à Phnom Penh…”.

NDLR – Rappel

La Ville de Paris et la Municipalité de Phnom Penh entretiennent depuis le début des années 1990 une coopération décentralisée dans de nombreux domaines de la gestion urbaine : aménagement, patrimoine, mobilité, eau potable et assainissement. Ce partenariat a été jalonné de plusieurs projets d’assistance technique et de formation soutenus par le Ministère des Affaires étrangères, la Commission européenne et l’Agence Française de Développement.

Et, des initiatives menées dans une perspective de développement durable et de qualité urbaine. L’année 2016 a marqué le 25° anniversaire de la coopération entre les deux capitales, qui ont souhaité poursuivre leur partenariat et développer un nouveau programme triennal de coopération urbaine sur 2016-2018 intitulé « Appui institutionnel et accompagnement à un développement urbain maîtrisé »

Phnom Penh, ville d’accueil

”…La ville de Phnom Penh, en tant que membre permanent de l’Association Internationale des Maires Francophones, a participé au congrès de l’association à Lille. A partir de là, nous avons également été choisis comme ville qui accueillera la prochaine assemblée générale de l’association. La ville de Phnom Penh se prépare donc pour accueillir environ 500 participants venant d’une centaine de villes. Et, grâce à cette coopération, avec la ville de Paris qui préside cette association, nous avons développé des activités bilatérales. En fait, nous avons deux types de coopération, celle avec l’Association Internationale des Maires Francophones et celle avec la ville de Paris…”.

Préparation

Nous avons aussi des partenariats avec des associations comme la Fondation Bill & Melinda Gates. Donc, nous passons actuellement beaucoup de temps à préparer la prochaine assemblée de l’Association des Maires. Dans ce cadre, nous aurons une réunion préparatoire en juin prochain à Kigali au Rwanda. Nous aurons là-bas une réunion avec des membres du bureau pour déterminer le thème, le nombre exact de participants  en vue de valider l’organisation de cet événement.

Mais, nous n’attendons pas cette date pour nous préparer. Le dernier thème de l’association était Sport et démocratie dans les territoires francophones. Au centre des débats, nous avions discuté du sport, des autorités locales et du développement urbain. Le thème était très bien choisi et pertinent. Phnom Penh a été choisie comme une des trois villes témoins sur ce thème avec Kigali et Tunis. Ce sont des villes qui ont traversé des problèmes.

Pour consulter le compte-rendu et les recommandations de l’assemblée générale de 2018, cliquer ici…

Haut de page