Promotion de la Francophonie (3) : Mme Ouidad Tebbaa – AUF, la dynamique régionale est essentielle

Troisième intervention lors de la seconde Assemblée Générale du Conseil de Promotion pour la Francophonie tenue la semaine dernière au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Aujourd’hui, Mme Ouidad Tebbaa, Directrice régionale de l’Agence Universitaire de la Francophonie, basée à Hanoï, fait part de sa satisfaction quant à l’implication du royaume dans les initiatives francophones.

Mme Ouidad Tebbaa, Directrice régionale de l’Agence Universitaire de la Francophonie
Mme Ouidad Tebbaa, Directrice régionale de l’Agence Universitaire de la Francophonie. Photo MAECI

Parcours

Mme Ouidad Tebbaa, professeur des universités, a pris ses fonctions en tant que chef de la Direction régionale Asie-Pacifique (DRAP) de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), en septembre 2018. Elle a dirigé pendant plusieurs années un établissement universitaire au Maroc.

AUF

Rappelons que l’Agence universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche francophones. Elle regroupe un peu plus de 900 établissements universitaires sur les cinq continents. Elle est également l’opérateur pour l’enseignement supérieur et la recherche du Sommet de la Francophonie.

Asie-Pacifique

Dans la région Asie-Pacifique, l’AUF dispose de huit implantations dans quatre pays : la direction régionale Asie-Pacifique au Vietnam ; trois Antennes au Cambodge, Laos et au Vanuatu ; quatre Campus Numériques Francophones (CNF) au Cambodge, au Laos au Vietnam et au Vanuatu.

Erasmus +

Mme Ouidad Tebbaa a d’abord rappelé le grand projet Erasmus + de l’Union Européenne dans lequel sont engagées les institutions d’enseignement supérieur du Cambodge. Erasmus + est un programme en faveur de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport sur une période de six ans, 2014-2020. Erasmus + finance la mobilité universitaire et des projets de coopération associant des partenaires des “pays du programme” et des “pays partenaires” du monde entier.

”…C’est un élément très important. Nous avons engagé un grand projet qui allie à la fois les nouvelles technologies et qui s’appuie également sur la recherche et la formation d’excellence…”, indiquait  Mme Ouidad Tebbaa.

Startup

”…Nous avons aussi un concours de startup qui débute dans quelques mois….”, annonçait la Directrice régionale de l’AUF. Destiné aux jeunes de moins de 35 ans, étudiants ou diplômés des établissements francophones du Vietnam, du Laos, du Cambodge et de la Thaïlande, le concours « Start-up francophone », lancé en mars 2017 est une opportunité pour ces jeunes de se faire connaître, de rencontrer des entrepreneurs et de bénéficier de précieux conseils dans leurs projets.

Lien entre les universités

”…C’est pour moi est une année décisive car nous sommes très présents avec les partenaires. Nous sommes à leur écoute et en train de préparer des choses différentes ou le réseautage régional, le lien entre les universités nous semble la priorité absolue. Pour cela, cette rencontre d’aujourd’hui est importante.

De savoir que le Cambodge est à la tête d’un réseau régional, cela fait sens pour nous. La dynamique régionale est au cœur des actions de l’AUF. Cela permet d’approfondir les actions mais surtout de perdurer dans cette région. Donc, le rayonnement de cette francophonie passe par vous. Il passe aussi par l’action extrêmement importante que mène le Cambodge à l’échelle internationale mais, des réunions comme celle-ci nous sont très utiles. Donc, un grand merci…”, concluait Mme Ouidad Tebbaa.

Haut de page