Plume aux Lecteurs – Viseth Tith : Sihanoukville n’est qu’un grand chantier en plein air

Ci-dessous, l’opinion exprimée par Viseth Tith concernant la situation actuelle de Sihanoukville et ses nombreux casinos et constructions, sans parler des problèmes de criminalité.  Pour le Cambodgien, ce visage de Sihanoukville est provisoire, il suggère de la patience, considérant que la région côtière est encore, et pour quelques années, un grand chantier à ciel ouvert.

Il est possible d’envoyer vos opinions à l’adresse : chief.editor@thaliashospitality.com

Transition rapide

A propos de Preah Sihanouk et de son développement, je pense que nous ne devrions pas paniquer immédiatement ni tirer de conclusions hâtives sur une situation et une période données. Le Cambodge est actuellement en transition rapide, il est passé d’un modèle de pays en développement à un système de développement rapide comprenant la capitale Phnom et Sihanoukville (pour ne citer que ces deux villes).

Viseth Tith : Sihanoukville est un grand chantier en plein air
Viseth Tith : Sihanoukville est un grand chantier en plein air. Photographie Christophe Gargiulo

Bazar

A titre de comparaison, c’est un peu comme lorsque vous construisez votre maison, c’est le bazar car tout est en construction. Soit vous ne construisez rien sur votre parcelle de terrain, et vous avez de beaux arbres et un bel environnement, soit vous décidez de construire un bâtiment (maison ou commerce). Et, vous allez alors changer la nature de l’environnement puisque vous allez voir grues, tracteurs, bétonnières, et ouvriers débarquer.

Grand chantier en plein air

Effectivement, à ce moment-là, on peut dire que ce n’est ni très joli ni beau. il faudra attendre la fin du chantier pour pouvoir vraiment juger des points positifs ou négatifs (selon le goût architectural de chacun). Sihanoukville est aujourd’hui un grand chantier en plein air, il est évident qu’il ne s’agit plus de la station balnéaire calme et paisible d’antan, où vous pouviez trouver une chambre à 5 dollars et une bière fraîche à 0, 5 dollars ! C’est le prix du développement économique, car le pays doit créer de la richesse et des emplois.

Viseth Tith : Sihanoukville est un grand chantier en plein air. Photographie Christophe Gargiulo

Attendre quelques années

Cependant, il faudra quelques années pour profiter pleinement de sa reconstruction immobilière en plein essor. Et s’agissant du secteur des casinos, parlons de Las Vegas et d’Atlantic City. Il est vrai qu’au début, le secteur était contrôlé par le syndicat du crime vers les années 50-60. Mais son développement se fera en plusieurs phases. Car, c’était le moment où les États-Unis commençaient à faire la guerre à la mafia, en particulier avec l’arrivée au pouvoir de John Fitzgerald Kennedy. Le gouvernement américain a obligé tous les réseaux mafieux et les syndicats du crime à investir massivement dans un vaste désert qui deviendra le Las Vegas d’aujourd’hui.

Nettoyer le secteur

On pourrait aussi critiquer cette époque des débuts, plutôt Far West, avec un mélange de prostitution, de casinos et de criminalité ! Mais, les autorités ont réussi à nettoyer ce secteur “de mauvaise réputation”. Et, comme preuve, Donald Trump possédait deux casinos à Atlantic City. Aujourd’hui, le secteur des casinos présente un visage plus rassurant.

Nagaworld

La société exploitant Nagaworld est cotée en bourse et réalise des profits monstres (1 milliard de dollars). Ce complexe de jeux est plus rentable que les casinos de Las Vegas ou Atlantic City. Le Cambodge est dans sa réforme fiscale, je pense que le gouvernement va commencer à taxer davantage les bénéfices des casinos, car il a aujourd’hui l’un des taux d’imposition effectifs les plus bas au monde pour les casinos. Selon un rapport publié en 2015 par le cabinet d’experts comptables PricewaterhouseCoopers, Macao imposait une taxe de 35% sur les ressources génétiques de bureau, tandis que l’Australie affichait un taux de 10 à 45%. Singapour a imposé entre 5 et 15%.

Viseth Tith

Haut de page