Immobilier : Escroqueries en baisse en 2018, mais…

D’après les professionnels de l’immobilier, les escroqueries dans le secteur sont en baisse au Cambodge. Les gens deviennent de plus en plus connectés et bien informés. De fait, les cas de falsification, de vol et de fraude sont de moins en moins fréquents.

Immobilier : Escroqueries en baisse en 2018, mais...
Titre de propriété

Toutefois, au moins deux escroqueries majeures ont eu lieu en 2018 : une escroquerie avec de faux titres et une arnaque avec un faux projet de développement.

Escroquerie avec de faux titres

Au début de 2018, un homme identifié comme Mao Mao a tenté de vendre un terrain de 580 mètres carrés dans le district de Toul Kork à un prix inférieur à sa valeur marchande. Un courtier-agent non identifié a pris les documents de Mao Mao pour les envoyer au cadastre aux fins de vérification. Le courtier a versé à Mao Mao un acompte de 150 000 dollars US.

Quelques jours après, trois autres personnes sont venues chez le courtier pour vendre des terres. Les parcelles se trouvaient dans les districts de Dangkor, Por Sen Chey et Sen Sok. La taille des lots était différente, mais les trois suspects ont encaissé des dépôts allant de 100 000 $ à 200 000 $. L’agent a ensuite transmis tous leurs documents au bureau du cadastre pour traitement.

Quelques mois après, le courtier a reçu un appel alarmant du bureau du cadastre. Les quatre titres  étaient des faux. Bien sûr, les suspects n’ont répondu à aucun appel téléphonique ni à aucun message. L’agent délesté de quelques centaines de milliers de dollars US a alerté les autorités qui ont rapidement localisé les quatre malfrats. Ils ont été envoyés en prison et purgent actuellement une peine pour fraude.

Prudence

Il est donc prudent de toujours faire vérifier les documents au niveau du district avant toute transaction. La police a pu déterminer que tous les fraudeurs travaillaient en équipe. Il est important de rester vigilant et se tenir au courant des prix du marché. Si une proposition est trop belle pour être vraie, il s’agit probablement d’une arnaque.

La meilleure approche consiste à traiter uniquement avec des entreprises immobilières légitimes. Mieux encore, il est souhaitable de passer par une agence bien établie avec une longue histoire au Cambodge. www.realestate.com.kh propose une liste complète des meilleures agences du pays.

Faux projet de développement

Cette arnaque a commencé en Corée du Sud. Nok Nak, un agent basé au Cambodge raconte qu’un de ses clients actuels, un Coréen, était  victime d’une belle escroquerie.

Le Coréen avait vu une publicité sur Facebook pour un projet immobilier au Cambodge. Il s’est rendu dans le Royaume, a rencontré les responsables du projet à leur bureau et a visité le site. Leur proposition était tellement convaincante qu’il a fini par déposer un acompte de 50% sur deux parcelles différentes.

Deux mois plus tard, la victime était de retour en Corée. Ensuite, il n’a pas été en mesure de contacter les personnes associées à ce prétendu projet. Leur page Facebook avait disparu, les numéros de téléphone étaient morts et les bureaux abandonnés.

Le projet était à l’évidence une arnaque. Malheureusement, les suspects, dans ce cas, sont toujours en fuite.

Effectuer des recherches

Leçon précieuse : Ne pas croire systématiquement ce qui est annoncé sur Facebook. Attention, les escrocs qui font de la publicité sur les médias sociaux ne se limitent pas à l’immobilier non plus.

Aussi, la Banque nationale du Cambodge a mis en garde contre les services de prêts à risque, beaucoup de ces entreprises illégales-sans licence utilisent Facebook.

Avant de souscrire à un nouveau projet immobilier, il est important de connaître l’entreprise. Il faut s’assurer qu’elle possède les licences appropriées. Il est préférable de privilégier celles qui ont déjà des projets dans le pays. Encore une fois, en cas de doute, mieux vaut consulter un professionnel. Beaucoup de ressources sur les projets immobiliers sont disponibles ici…

Avec www.realestate.com.kh

Haut de page