Culture : Le Conseil culturel asiatique à Siem Reap

Le Conseil culturel asiatique (CCA), organe affilié à la Conférence internationale des partis politiques asiatiques (CIPPA), tiendra sa première réunion à la Terrasse des Éléphants du complexe d’Angkor Wat, dans la province de Siem Reap. Bien que portant le même nom, ce conseil culturel est différent du CCA américain basé à New York.

 

Le Premier ministre présidera le lancement officiel du Conseil le 15 janvier. Y participeront environ 300 personnes comprenant des délégués régionaux, des ministres de la culture et d’autres dignitaires membres du CIPPA. De nombreux artistes venus d’une dizaine de pays différents se produiront sur scène pour cette occasion.

Le Conseil culturel asiatique est une initiative du Cambodge, de la Chine, du Népal et de la Russie. Il a été créé en mai 2018. Reconnu par l’UNESCO et partenaire via le CIPPA , le CCA compte 352 membres de 52 pays asiatiques.

Le CIPPA regroupe plus de 350 partis politiques tant au pouvoir que dans l’opposition. Le CIPPA a nommé le Premier ministre Hun Sen président fondateur honoraire du CCA, le député Khuon Sudary président du Comité permanent et Suos Yara, directeur général.

S.E. Suos Yara, membre de l’Assemblée nationale et directrice générale du CAC, a souligné lors de la signature de l’accord de coopération entre l’UNESCO et l’ICAPP que : ”…Tous les membres du Conseil doivent utiliser plus largement la culture pour vivre ensemble et de construire un avenir dans la paix et la prospérité…”.

Yara a également noté: ”…L’un des objectifs principaux du Conseil culturel asiatique est la promotion de la culture pour l’amélioration et l’enrichissement de la qualité de la vie, la prospérité et les échanges entre les peuples…”.

Le CAC espère adopter une déclaration de Siem Reap après les quatre tables rondes de la conférence.

Haut de page