Conseil Culturel Asiatique : Prôner l’harmonie et le respect de la diversité culturelle

”…L’harmonie et le respect de la diversité culturelle sont des facteurs fondamentaux pour la paix, la stabilité, le progrès et la prospérité dans la région asiatique qui compte tant de cultures diverses…”, a déclaré Sa Majesté le Roi Norodom Sihamoni dans un message royal à l’occasion du lancement officiel du Conseil culturel asiatique (CCA) à Siem Reap, mardi matin.

”…Mon Royaume a eu part de souffrances amères il y a quelques décennies, jusqu’en 1998, année où nous avons enfin gagné la paix, rétabli la sécurité et apporté la prospérité à notre peuple dans tout le pays …”, a ajouté le souverain.

Mme Khuon Sudary, présidente du CCA
Mme Khuon Sudary, présidente du Conseil Culturel Asiatique

Pour sa part, Mme Khuon Sudary, présidente du CCA, a souligné le pouvoir de la culture :  ”…Je pense que l’unité dans la diversité est primordial pour la paix et le développement. Comme l’Asie est une région de diversité des cultures et des traditions, nous devrions embrasser cette diversité afin de promouvoir la compréhension et la tolérance interculturelles ainsi que le respect mutuel, éléments indispensables à l’unité, à la coexistence pacifique et à la préservation de la paix et de la stabilité…”.

La présidente du CCA a, en outre, mis l’accent sur la connectivité interculturelle qu’elle dit très utile pour promouvoir les relations internationales et communautaires ainsi que pour stimuler l’innovation : ”…Le transfert culturel aux jeunes générations est aussi essentiel pour l’évolution de l’humanité. J’espère que le CCA s’engagera aussi dans le développement et l’utilisation de la science, de l’innovation et de l’intelligence artificielle dans le transfert culturel…”, a-t-elle poursuivi.

lancement officiel du Conseil culturel asiatique (CCA) à Siem Reap
lancement officiel du Conseil culturel asiatique (CCA) à Siem Reap

”…Les conflits actuels, comme au Moyen-Orient et dans certains pays d’Asie, sont en partie causés par des raisons religieuses. L’harmonie religieuse est fondamentale pour la paix, le progrès et la prospérité dans une Asie multi-religieuse. C’est là que je vois une autre valeur pour le Conseil Culturel Asiatique, c’est de de consacrer ses efforts à renforcer l’harmonie religieuse par le biais du dialogue et d’une compréhension mutuelle…”, a également souligné Mme Khuon Sudary.

A rappeler que le lancement officiel du CCA a eu lieu à l’Hôtel Sokha Siem Reap avec la participation de 26 pays d’Asie. Le CCA a été créé en 2018 par la Conférence internationale des partis politiques asiatiques (ICAPP) qui compte plus de 350 partis politiques de 52 pays de la région.

Avec AKP

Haut de page