CETC : Doreen Chen, nouvelle avocate pour Nuon Chea «Frère numéro deux»

La Section d’appui à la défense des Chambres extraordinaires des tribunaux cambodgiens («CETC») a chargé Doreen Chen (Australie) de représenter M. Nuon Chea dans l’affaire 002/02. Nuon Chea, âgé de 92 ans, était commandant en second de Pol Pot et surnommé «Frère numéro deux».

Doreen Chen
Doreen Chen. Photographie CETC

Spécialiste

Mme Chen est une avocate spécialisée dans la défense des droits de l’homme. Elle a travaillé de 2014 à 2018 comme consultante juridique principale de M. Nuon Chea aux CETC.

Doreen Chen a cofondé et codirige l’ONG Destination Justice. Cette association œuvre dans les domaines de l’État de droit, de l’accès à la justice et de l’accès à l’information au Cambodge. Elle est également coordinatrice pour la Free Rohingya Coalition.

Mme Chen a auparavant été consultante pour le bureau des droits de l’homme des Nations Unies, notamment pour élaborer le premier Code de procédure pénale cambodgien annoté. Elle a également donné de nombreuses conférences sur le droit international, les droits de l’homme et les sciences politiques dans des universités au Cambodge, en France et en Australie. Elle est titulaire d’un LL.M. (Master in Law) de l’Université Columbia à New York. Elle est admise à la Cour suprême de New South Wales en Australie.

Mme Chen travaillera aux côtés de l’avocat cambodgien, M. Son Arun, pour représenter M. Nuon Chea devant les CETC. Comme l’exige le fonctionnement du tribunal, l’accusation et la défense doivent être représentées par un avocat cambodgien et un collègue étranger.

Nuon Chea

En novembre dernier, les chambres extraordinaires des tribunaux cambodgiens ont reconnu Nuon Chea, coupable de génocide contre l’ethnie vietnamienne, le groupe minoritaire Cham et les anciens responsables du précédent gouvernement de la République khmère. La décision peut encore faire l’objet d’un appel de la part du condamné.

Haut de page