Santé : Lancement du Nutrix contre la malnutrition aiguë sévère chez les enfants

Nutrix

Un nouveau snack à base de poisson, Nutrix, a été mise au point pour tenter de traiter la malnutrition aiguë sévère chez les enfants cambodgiens. Le projet est conduit par l’UNICEF, l’Institut national de recherche pour le développement durable (IRD), l’Université de Copenhague (UC) et la Danish Care Foods (DCF), en collaboration avec le gouvernement royal du Cambodge.

Lancement du Nutrix contre la malnutrition aiguë sévère chez les enfants
Lancement du Nutrix contre la malnutrition aiguë sévère chez les enfants. Photographie fournie

Lors du lancement du site de production Nutrix à Phnom Penh, les partenaires du projet ont annoncé que cette nourriture thérapeutique prête à l’emploi serait produite à grande échelle. Ceci permettra de lutter plus efficacement contre la malnutrition chez les enfants au Cambodge.

Etape importante

«Le lancement de la production locale de cet aliment innovant marque une étape importante dans la réalisation de l’objectif du gouvernement de traiter au moins 25 000 enfants atteints de malnutrition aiguë sévère par an», a déclaré S.E. Mam Bunheng, ministre de la Santé.

S.E. Mam Bunheng, ministre de la Santé (au centre) lors du lancement du Nutrix
S.E. Mam Bunheng, ministre de la Santé (au centre) lors du lancement du Nutrix. Photographie fournie

«Le lancement de la production contribuera à garantir la disponibilité d’un produit de base pour traiter la malnutrition aiguë sévère. Au cours des cinq dernières années, de nombreux partenaires nous ont soutenus dans le développement de ce produit. Nous espérons que ce partenariat nous aidera à traiter davantage d’enfants », a-t-il ajouté.

Cambodge

Au Cambodge, 2,6% des enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère. Pour les traiter, des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi et à domicile sont prescrits comme traitement. Sans ces produits, de nombreux enfants devraient être hospitalisés.

Production du Nutrix
Production du Nutrix. Photographie fournie

En Asie de l’Est et dans le Pacifique, plus de 5 millions d’enfants de moins de 5 ans sont touchés chaque année par une malnutrition aiguë sévère. Elle est une cause majeure de décès chez les enfants de moins de 5 ans. Mettre fin à la malnutrition aiguë sévère est un défi qui nécessite une volonté sociale et politique.

Entre 60 000 et 90 000 enfants ont besoin d’un traitement

”…Il convient de féliciter le Gouvernement royal du Cambodge d’avoir accordé la priorité à cette question… Le Cambodge se joint à l’un des deux pays de la région pour produire son propre aliment thérapeutique prêt à l’emploi…”, a déclaré Mme Wivina Belmonte, directrice régionale adjointe de l’UNICEF pour l’Asie de l’Est et le Pacifique.

On estime qu’au Cambodge, entre 60 000 et 90 000 enfants ont besoin d’un traitement médical spécialisé chaque année, y compris d’un aliment thérapeutique. des produits prêts à l’emploi à base d’arachide et de produits laitiers bien connus sont importés au Cambodge. Cependant, les ingrédients contenus dans Nutrix sont d’origine locale, ce qui rend sa production moins coûteuse (-20%)

IRD

”…En utilisant un produit adapté aux goûts locaux et moins cher, nous pouvons avoir un réel impact sur la malnutrition au Cambodge. Ceci est important car, outre les 2,6% d’enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, 8% des enfants souffrent de malnutrition aiguë modérée au Cambodge, ce qui est inquiétant…”, a déclaré le Dr Frank Wieringa de l’IRD.

Danish Care Foods

M. Lyndon Paul, directeur général de Danish Care Foods, a déclaré: ”…Il est inspirant de voir de multiples partenaires travailler ensemble pour développer cet aliment thérapeutique local prêt à l’emploi…DCF est une entreprise sociale dotée d’un financement limité. Et, nous n’aurions jamais pensé que la petite initiative, lancée il y a cinq ans, pourrait toucher autant d’enfants. Avec le même montant de budget gouvernemental, le ministère de la Santé peut ainsi traiter 20% de plus d’enfants grâce au coût plus faible du produit…”

UNICEF

Nutrix a été conçu pour mieux répondre aux goûts des enfants cambodgiens et améliorer l’acceptabilité aux traitements. Les enfants qui reçoivent ce nouvel aliment thérapeutique sont examinés tous les mois par le personnel de santé afin de suivre leur développement. Avec le soutien de l’UNICEF, le nombre d’enfants traités dans 36 hôpitaux et plus de 100 centres de santé au niveau national est passé de 1 604 en 2011 à 5 576 en 2017. Plus d’enfants au Cambodge devraient pouvoir être traités avec l’initiative Nutrix.

Haut de page