Salon de la Construction : Somfy croit au potentiel du Cambodge

Le Salon cambodgien de l’Industrie de la Construction se déroulait ce week-end à Koh Pich. Plus d’une vingtaine d’entreprises françaises participaient au salon autour d’un pavillon National France. Elles sont venus représenter le savoir-faire français. Cambodge Mag en a interrogé quelques-unes, dont Somfys.

Somfy, entreprise française spécialisée dans la domotique au salon de la construction au Cambodge
Somfy, entreprise française spécialisée dans la domotique au salon de la construction au Cambodge

CM : Pouvez vous nous parler de votre domaine d’activité ?

Nous représentons la marque Somfy au Cambodge, une marque française spécialisée dans la domotique depuis près d’une cinquantaine d’années. Somfy propose des solutions de motorisation des portails, rideaux mais aussi tout ce qui concerne la domotique de maison en général comme par exemple le contrôle des lumières des habitations via le téléphone portable.

CM : Depuis combien de temps la marque Somfy est-elle implantée au Cambodge ?

Le Cambodge évolue rapidement avec une classe moyenne qui se développe. De plus en plus de personnes ici cherchent un certain niveau de confort, cela va se traduire en outre par l’utilisation de technologies domotiques. Somfy est l’un des leaders dans le domaine de la motorisation, et s’est installé au Cambodge depuis cette année.

Cependant, la marque était déjà connue de certains partenaires ici. En effet, Somfy équipe depuis un certain temps plusieurs grands hôtels et des maisons privées au Cambodge. La nouveauté, c’est la présence depuis cette année d’un distributeur officiel de la marque avec un service de support technique sur place.

CM : Quelle est la raison de votre présence dans ce salon ?

Nous voulons faire connaître la marque grâce à ce salon. Depuis hier, il y a pas mal de réponses positives avec des personnes très intéressées. Somfy croit au potentiel du Cambodge et à son évolution, c’est pour cela qu’il est important d’avoir une équipe ici.

Photographie et propos recueillis par Marie Srey-Lys Joanny

Haut de page