Police : Augmentation de la criminalité étrangère

Le rapport annuel sur la criminalité étrangère publié la semaine dernière par la police nationale et indique une progression sensible de la criminalité étrangère. Le rapport indique 275 affaires pénales impliquant des étrangers. Il y a eu 142 affaires en 2017.

Arrestation à Sihanoukville
Arrestation à Sihanoukville

Selon le rapport, la police nationale a procédé à l’arrestation de 761 ressortissants chinois, suivis par 51 vietnamiens, 45 ressortissants nigérians, 21 sud-coréens et 19 thaïlandais. Le rapport indique sans surprise que la plupart des arrestations ont eu lieu dans les provinces de Preah Sihanouk et de Siem Reap, ainsi qu’à Phnom Penh.

Le document révèle aussi que 704 ressortissants étrangers originaires de 58 pays différents ont été victimes d’un crime en 2018 contre 255 en 2017. 35% des crimes recensés étaient des vols qualifiés. Le général Thong Lim, chef adjoint de la police nationale, indique dans son rapport que la police a reçu au total 33 plaintes émanant d’ambassades étrangères au Cambodge. Il souligne que 13 d’entre elles ont été résolues.

Le lieutenant-général Chhay Kim Khoeun, porte-parole de la police nationale, a déclaré qu’une population étrangère croissante avait également entraîné une augmentation du nombre d’affaires pénales.

Il a rappelé que le ministère de l’Intérieur avait créé un groupe de travail en septembre pour apporter un soutien supplémentaire aux responsables de la police provinciale de Preah Sihanouk. Ceci afin de réprimer les crimes consécutifs à l’afflux de ressortissants chinois. En octobre, le groupe de travail a annoncé que les investissements chinois avaient également amené les organisations criminelles chinoises à mettre en place des réseaux.

Haut de page