CIC-Angkor : Visite de Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO

Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, effectuera une visite au Cambodge à l’occasion de la 25e Session plénière du Comité international de coordination pour la sauvegarde et le développement du Site historique d’Angkor (CIC-Angkor).

Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO (Photo: UNESCO)
Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO (Photo: UNESCO)

Sessions technique et plénière

D’après le communiqué de presse du Bureau de l’UNESCO à Phnom Penh, au cours de son séjour au Cambodge, Mme Audrey Azoulay participera aux réunions de la 31e Session technique et de la 25e Session plénière du CIC-Angkor. Ces deux sessions se tiendront respectivement les 4 et 5 décembre prochains à l’Hôtel Sokha dans la province de Siem Reap avec plusieurs personnalités des gouvernements français et japonais.

Samdech Techo Hun Sen, Premier ministre du Cambodge, présidera la cérémonie d’ouverture le 4 décembre, alors que Sa Majesté Preah Bat Samdech Preah Boromneath Norodom Sihamoni présidera la cérémonie de clôture le lendemain.

CIC-Angkor

Après l’inscription d’Angkor sur la Liste du patrimoine mondial le 14 décembre 1992, le CIC-Angkor a été créé en 1993 lors de la Conférence intergouvernementale à Tokyo, au Japon. La création de ce CIC-Angkor était l’une des conditions exigées par le Comité du patrimoine mondial pour accepter le site d’Angkor sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le CIC-Angkor se réunit deux fois par an, assurant ainsi le suivi régulier de toutes les opérations menées sur le site avec l’assistance de quatre experts dans le domaine de la préservation et de l’archéologie et trois dans le domaine du développement durable. Il s’agit du mécanisme international de coordination de l’assistance fournie par différents pays et organisations pour assurer la cohérence des différents projets, et pour définir des normes de conservation dans la Charte d’Angkor.

Le CIC-Angkor est coprésidé par la France et le Japon. L’UNESCO, en étroite collaboration avec l’Autorité nationale APSARA, assure le secrétariat permanent.

La Session technique sera co-présidée par Guillaume Narjollet, conseiller de coopération et d’actions culturelles auprès de l’Ambassade de France, et Kenichi Bessho, ministre/chef de mission adjoint de l’Ambassade du Japon. La séance plénière se tiendra sous la présidence de Mme Eva Nguyen Binh, ambassadrice française au Cambodge, et de Hidehisa Horinouchi, ambassadeur du Japon au Cambodge.

Avec AKP Phnom Penh, novembre 2018 —

Haut de page