Pursat : Journée mondiale consacrée aux victimes de la route

Plus de 2 000 personnes, fonctionnaires, membres des forces armées, étudiants et simples citoyens, se sont réunis dans la province de Pursat le 3 novembre pour marquer la Journée mondiale consacrée aux victimes de la route.

Samdech Kralahom Sar Kheng, vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et président du Comité national de la sécurité routière, présidait l’événement en présence de Oh Nak Young, ambassadeur de la République de Corée au Cambodge, et des autorités provinciales. Plusieurs représentants de compagnie d’assurances avaient aussi fait le déplacement.

Pursat : Journée mondiale consacrée aux victimes de la route
Pursat : Journée mondiale consacrée aux victimes de la route

Fardeau

Organisée par le secrétariat général du Comité national de la sécurité routière, la commémoration avait pour but de rendre hommage aux victimes d’accidents de la route, ”…afin que tous les citoyens comprennent le drame des accidents de la route causés par la conduite sans casque, la conduite excessive, en état d’ébriété ou sans respecter le code de la route…”, a déclaré Oh Nak Young.

Le rapport du ministère des Travaux publics et des Transports indique qu’au Cambodge, les accidents de la route constituent l’une des préoccupations majeures du gouvernement royal du Cambodge. Les accidents n’impactent pas seulement la victime, sa famille, mais également la société dans son ensemble. Le gouvernement estime à 300 millions de dollars le coût des accidents de la route au Cambodge.

Cinq morts par jour

Selon le Road Crash Victim Information System (RCVIS) de 2016, le nombre total de morts était de 1 852, avec 4 697 blessés graves. En moyenne, plus de cinq personnes décèdent et 13 sont blessées chaque jour sur les routes du royaume. Le nombre de décès de motocyclistes s’élève à 1 361 (73%) sur le nombre total de décès, les piétons à 178 (10%), les voyages en voiture familiale à 115 (6%) et les cyclistes à 42 (2%). Le rapport indique également que la vitesse reste la principale cause des accidents de la route (38%), suivie de la conduite en état d’ivresse (13%) et des dépassements dangereux (12%).

Dans le cadre de sa participation à la campagne de sécurité routière menée avec le gouvernement royal du Cambodge (RGC), en juin 2018, KOICA Cambodia Office et Hyundai Camko Motor Company ont fourni au ministère 894 casques et 10 000 autocollants réfléchissants. Pour soutenir cette Journée mondiale du souvenir des victimes de la route au Cambodge, KOICA a remis au Comité national de la sécurité routière plus de 9 000 casques.

Avec  C. Nika – AKP Phnom Penh, novembre 2018 –

Haut de page