Presse : Le ministre de l’information souhaite la rediffusion locale des radios RFA et VOA

”…Le Cambodge n’a jamais interdit les émissions de Voice of America (VOA) et de Radio Free Asia (RFA)… Et les Cambodgiens peuvent toujours écouter ces deux émissions de radio…”, a déclaré le ministre de l’information Khieu Kanharith à l’ambassadeur américain sortant William A. Heidt lors de sa visite d’adieu mardi au ministère.

Le ministre de l'information Khieu Kanharith et l'ambassadeur américain sortant William A. Heidt
Le ministre de l’information Khieu Kanharith et l’ambassadeur américain sortant William A. Heidt

Le ministre a ajouté que le Cambodge souhaitait que VOA et RFA installent leurs bureaux au Cambodge pour assurer une communication plus transparente. Il a également précisé que, selon lui, cette initiative permettrait de promouvoir la liberté de la presse au Cambodge. Le ministre Kanharith a aussi déclaré que les stations de radio VOA et RFA n’avaient pas été diffusées récemment par la radio FM, certaines stations de radio locales ayant enfreint la loi sur les médias.

En effet, l’année dernière, plus de 30 stations de radio ayant loué du temps d’antenne à RFA et à VOA ont été fermées. RFA a mis fin à ses opérations au Cambodge en septembre dernier, affirmant que la répression exercée sur les médias avait rendu impossible la poursuite des opérations dans le Royaume.

Après la fermeture, deux journalistes de RFA ont été arrêtés et accusés de «collecte illégale d’informations pour une source étrangère». Ils ont été libérés sous caution après les élections du 29 juillet.

L’Ambassadeur Heidt a déclaré au ministre avoir bon espoir que, lorsque toutes ces questions seront résolues avec succès, les deux radios relanceront leurs émissions en FM afin de promouvoir la liberté de la presse au Cambodge.

Haut de page