ONU : Rhona Smith rencontre le ministre des terres

La rapporteure spéciale des Nations Unies sur les droits de l’homme au Cambodge, Rhona Smith, a rendu une visite de courtoisie à Chea Sophara, ministre de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et de la construction.

Rhona Smith, a rendu une visite de courtoisie à Chea Sophara, ministre de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme et de la construction.
Rhona Smith, a rendu une visite de courtoisie à Chea Sophara, ministre de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et de la construction.

Accord

Le ministre a félicité le protocole d’accord conclu entre le gouvernement royal du Cambodge et le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies au Cambodge pour la coopération technique dans le domaine des droits de l’homme au Cambodge. D’après le communiqué du ministère, le ministre a informé Rhona Smith du ”…développement économique et social du Cambodge, de la stabilité politique, de la primauté du droit, du respect des droits de l’homme et de la réduction de la pauvreté…”.

Le ministre a aussi souligné que les élections générales de 2018 en juillet se sont déroulées de manière libre et équitable avec 83,02% du taux de participation.

Gestion des terres

Concernant la gestion des terres, le ministère annonce avoir réattribué des titres fonciers à cinq millions de terrains, soit 71% du total, sur un total de sept millions. Ceci afin que les citoyens puissent acquérir des terres en toute sécurité au sein d’un régime foncier plus strict. Le ministère indique également avoir mobilisé des terres pour que 24 communautés ethniques puissent  les occuper, y préserver leur identité, leurs coutumes et leurs traditions. Enfin, le ministere déclare collaborer avec le secteur privé pour fournir des logements abordables, des concessions de terres sociales et promouvoir les droits au logement et l’accès au foncier..

Selon le communiqué, Rhona Smith a félicité et salué les réalisations du gouvernement royal. Rhona Smith indique également soutenir les initiatives de concession de terres sociales et de logement abordable. Elle a recommandé d’éviter de violer les terres communautaires des groupes ethniques ; et encouragé la promotion de l’enregistrement des terres à l’échelle nationale.

Rhona Smith aurait également exhorté le ministère à fournir des consultations et des éléments supplémentaires au futur rapport sur les droits de l’homme au Cambodge. Rappelons que ce rapport sera délivré au deuxiéme semestre 2019.

L’expert achèvera sa visite par une conférence de presse consacrée aux conclusions préliminaires de sa visite, le jeudi 8 novembre à 15h00, heure locale, au Bureau des droits de l’homme des Nations Unies (OHCHR), n ° 4, rue 271, Sangkat Phsar Daem Thkov. Khan Chamkar Morn, Phnom Penh.

Tags:
Haut de page