ONG : Petite toilette pour le Tonle Sap

Des volontaires de Siem Reap se sont dévoués pour tenter de nettoyer quelques zones du lac Tonle Sap.  Seila Sophal, directrice du Tropeung Srang Bamboo Fund à Siem Reap, a déclaré que les touristes étrangers faisaient à présent partie du paysage du lac. Et, selon lui, il faut rendre la destination attrayante.

Petite toilette pour le Tonle Sap
Petite toilette pour le Tonle Sap

Cependant, de nombreux sacs en plastique, bouteilles et autres déchets polluent l’eau du lac, ce qui le rend peu attrayant pour les visiteurs.

Seila Sophal a déclaré que la communauté de Kampong Khlaing a mobilisé une dizaine de bateaux qui ont pu chacun récolter une dizaine de sacs de déchets.

”…Ceci est juste une petite campagne. En décembre, une campagne de mobilisation de masse sera menée…”, a-t-il déclaré.

Aujourd’hui, dix agences de voyage communautaires collaborent avec les communautés du lac. Cet afflux de visiteurs constitue une source de revenus non négligeable pour ces communautés. ”…Nous éduquons les populations à à préserver l’environnement car nous considérons que le Tonlé Sap doit rester une source de vie et ne jamais s’épuiser…”, conclut Seila Sophal.

Haut de page