Mondolkiri : Essor de la culture du café

Les surfaces de culture consacrées aux caféiers dans la province de Mondolkiri ont doublé cette année.

Selon M. Seng Se, chef du département de l’agriculture de la province du Mondolkiri, la superficie totale utilisée pour la culture du café en 2018 est de 206 hectares, dont 132 hectares exploités par des entreprises privées, le reste appartenant à de petits producteurs de café indépendants.

“…Face à la demande croissante, le Mondulkiri continuera à développer ses plantations de café dans les années à venir…”, a-t-il souligné lors d’une visite dans les plantations de café de la province.

Il a ajouté que la seule province de Mondolkiri est capable de produire 300 tonnes de café par an. Le prix actuel du marché du café en grains est de 2,5 dollars américains le kilo.

Sur l’ensemble des surfaces cultivées, 40 hectares sont exploités par les agriculteurs autochtones de la province appelés Pnong. Ceux-ci utilisent une méthode de culture biologique soutenue par le Centre cambodgien d’étude et de développement en agriculture (CEDAC).

Au cours des dernières années, la demande de café du Cambodge a sensiblement augmenté, et le Vietnam et le Laos sont les principaux acheteurs de café cambodgien.

Haut de page